MENU
Accueil
Daft Punk : leur héritage cinématographique
Écouter le direct

Daft Punk : leur héritage cinématographique

Le Screen du 24 février 20213 minutes
Plus qu'un groupe de musique, le duo a aussi marqué les esprits par ses concepts visuels avant-gardistes.

C’est la nouvelle dont tout le monde parle depuis lundi : Daft Punk le duo français mythique, pionnier de la french touch se sépare après 28 ans de carrière. Ils ont signés 4 albums incontournables, des concerts légendaires, des samples géniaux avec notamment Stronger de Kanye West, et évidemment des collaborations iconiques avec The Weeknd, Pharell Williams ou encore Julian Casablancas. Daft Punk va laisser un vide dans la musique et dans nos cœurs, mais aussi sur nos écrans. Car le duo français composé de Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem-Cristo laisse derrière lui un héritage cinématographique assez important qu'il ne faut pas oublier. 

Ça commence dès 1997 avec leur premier album Homework, une révolution dans le monde de l’électro. Deux parisiens casqués débarquent avec un album rempli de tubes. Plus de 2 millions d’exemplaires vendus en 2 mois dans le monde entier, et dès le départ ils imposent leur style avec des clips de dingue réalisés par de grands réalisateurs tels que Spike Jonze, Roman Coppola fils de Francis et Michel Gondry avec le clip iconique de Around The World. Le duo sort carrément un DVD de ses 5 clips réunis, vendu comme un film intitulé DAFT: A Story About Dogs, Androids, Firemen and Tomatoes. 

Leur carrière est lancée, et ils reviennent 4 ans après avec leur second album Discovery. Ils obtiennent deux nominations aux Grammy et des chansons cultes qui deviennent les hymnes de la jeunesse du monde entier avec notamment Aerodynamic. Le tube est repris dans la B.O. de l'Auberge Espagnole de Cedric Klapisch avec Romain Duris. Le morceau passe lors d'une scène de fête en boite de nuit à Barcelone, devenue une séquence iconique, signe de liberté et d’émancipation totale de la jeunesse. 

Les Daft Punk vont encore plus loin avec cet album en sortant un film d'animation japonais Interstella 5555: The Story of the Secret Star System avec tous les clips de leur album. Un film donc sans dialogue et 100% musical avec le graphisme de Leiji Matsumoto, dessinateur d’Albator. Un concept très novateur pour l'époque et encensé par les critiques. 

Trois ans plus tard, ils réalisent leur premier long métrage Daft Punk's Electroma__. Comme d’habitude un ovni conceptuel, ans dialogue où les Daft robots cherchent à devenir humains. Le film été présenté à la quinzaine des réalisateurs à Cannes. D'ailleurs c'est avec un extrait de ce film qu’ils ont annoncé leur séparation. 

En 2010, ils réalisent la bande originale complète du film Disney Tron l'héritage. Ils sont au sommet de leur carrière et acceptent de faire toute la soundtrack du film futuriste composée de 23 titres, et nommée aux Grammy. Le film est un succès au box office, ils font même un petit caméo. Au delà de Tron, Thomas Bangalter a aussi réalisée une partie de la BO de Irréversible de Gaspard Noé, et il a aussi réalisé les effets sonores de Enter The Void. 

Pour annoncé leur comeback en 2013 après huit ans sans nouvel album, c'est encore via une vidéo que les Daft Punk choisissent de faire leur annonce. Ils diffusent un teaser du clip de Get Lucky en plein festival de Coachella, avec Pharell Williams et Nile Rodgers à leurs côtés en mode electro funk. Coachella est en feu et la vidéo devient vite virale. Puis le est diffusé dans son entièreté quelques temps après et devient emblématique de leur carrière en étant vu plus 543 millions de fois sur Youtube. Bref les Daft était vraiment un groupe avant-gardiste en terme de musique et de vidéo, un groupe a marqué la pop culture qui a été inspiré et inspirant. Ils vont nous manquer mais on leur rendra hommage en dansant sur leurs chansons quand la vie ira mieux.