MENU
Accueil
"D’IAM à JuL, Marseille capitale rap" : le documentaire sur les rappeurs marseillais
Écouter le direct

"D’IAM à JuL, Marseille capitale rap" : le documentaire sur les rappeurs marseillais

Le Screen du 13 novembre 20204 minutes
C'est Marseille bébé.

Pour Akhenaton, leader du groupe iconique IAM "Le rap a placé Marseille sur la carte de France". C'est le sujet du documentaire D’IAM à JuL, Marseille capitale rap réalisé par Gilles Rof et Daarwin. Une heure qui retrace la vie du rap à Marseille, avec que des guests qui ont fait tout le succès du rap marseillais : Akhenaton évidemment, Soprano, Alonzo, Kofs, SCH, Keny Arkana ou encore Soso Maness. L'idole de Marseille Jul fait même une (courte) apparition via Facetime. Un vrai voyage dans le temps mais surtout dans la cité phocéenne. 

Le documentaire se déroule de façon chronologique, et commence par les débuts de IAM, qui ont été les premiers à faire connaitre le rap marseillais dans toute la France. Les membres du groupe racontent leur ascension, comment ils ont commencé dans le quartier du vieux port, en faisant des freestyles dans des bar rock, car il n'y avait que ça à l’époque. Et puis vient 1991, l'année où tout  démarre. IAM sort son premier album De la planête Mars, revendiqué donc 100% Marseillais avec son titre. A l’époque on le sait, mais le rap était considéré comme une sous culture, et cette année tout va changer. NTM arrive avec Authentik dans le nord et IAM met tout le sud d’accord. Forcément,   ils ont permis à d’autres groupes marseillais de percer après comme la Fonky Family et les Psy4 de la rime. 

Mais si l'on pense que Marseille est devenue un emblème de la culture facilement grâce au rap, ce n'est pas la réalité dont se rappelle les anciens. Dans le documentaire, ils reviennent sur la mauvaise réputation de Marseille, souvent décrite comme une ville de lascars où les règlements de compte à la kalash sont le mot d'ordre, et que forcément les plus incultes vont relier au rap. Ils citent l'exemple en de Marseille qui a été élue capitale européenne de la culture en 2013, sauf que personne ne parlait du rap, de la culture urbaine de la ville, personne ne les a appelé… 

Heureusement aujourd'hui c'est l'arroseur arrosé puisque le rap marseillais est numéro 1 dans toute la France depuis quelques années avec l'arrivée de l'ovni Jul. Le rappeur a totalement inventé son style de musique et remis le rap marseillais sous le feu des projecteurs, d'autant plus avec son dernier projet 13 Organisé, avec lequel il cartonne tout. Il a fait participer 50 rappeurs marseillais au projet, et le single Bande organisée est au top des ventes depuis des semaines. Jul met tout le monde d'accord, sans gueguerre de ville à deux balles : le titre est joué dans toutes les villes de France. Dans le documentaire, tous les rappeurs interviewés valident Jul, qui est aujourd'hui la nouvelle référence du rap marseillais. 

"D’IAM à JuL, Marseille capitale rap", diffusé demain sur France 5 à 22h30 et le 16 novembre à 22.40 sur France 3.