MENU
Accueil
"Buzz l'éclair" : Un baiser lesbien censuré, puis rétabli au montage final par Disney
Écouter le direct

"Buzz l'éclair" : Un baiser lesbien censuré, puis rétabli au montage final par Disney

Le Screen du 21 mars 20224 minutes
Décidément, la firme de Mickey n'en finit plus d'être au cœur de polémique.

Après être apparu dans les 4 dessins animés de la franchise Toy Story, le ranger de l’espace Buzz l'éclair s’apprête à revenir dans un nouveau film Pixar centré sur son personnage. Il est prévu pour cet été et il marquera le grand retour des Pixar au cinéma car depuis quelque temps, ils sortent directement sur Disney +, à l'image du petit dernier Alerte Rouge.

Le baiser de trop ? 

Vu les premières images du film, on est bien loin du jouet marrant avec lequel jouait Andy. Non, l'histoire est une sorte d'origin story où Buzz l’éclair est un vrai astronaute dans le film. Bloqué sur une planète, il va tout faire pour rentrer chez lui. Les bande-annonces envoient du très très lourd qu’on soit fan de Toy Story ou pas, l'univers a l’air génial composé de plein de nouveaux personnages dont un chat robot qui l’air so cute et une bande d’astronautes qui va voyager avec Buzz. Et c'est justement sur l'un de ces nouveaux personnages qu'une polémique à éclaté. Selon Variety, Disney aurait censuré un baiser entre l’une des co-équipière de Buzz et sa petite-amie, avant d’être rétabli dans le montage final. Une décision qui n’a pas été prise au hasard car le timing tombe mal pour Disney.

Une loi qui fait polémique 

Il faut savoir qu'en Floride, une loi a été votée en début de mois pour interdire l’enseignement de problématiques liées à l’identité de genre et d’orientation sexuelle dans les écoles primaires publiques, pour en gros censurer tous les questionnements LGBTQUIA+ à l'école. Surnommée la loi "Don't Say Gay", elle a créée une grosse polémique dans tout le pays, même le président Joe Biden l’a qualifié de "loi haineuse". Sauf qu'il y a une firme qui s’est faite toute discrète sur le sujet : Disney. En fait, le boss Bob Chapek a déclaré qu’il hésitait à s’opposer à cette loi, ni une ni deux les associations LGBTQIA+ ont appelé à boycotter Disney. D’autant plus que certains élus républicains favorables à cette loi auraient reçu des dons directs de... DISNEY, ce qui est quand même très problématique, d’autant plus quand ça vient d’une firme qui produit notamment des films pour enfants, censés les éduquer et leur permettre de s’ouvrir l’esprit.

Du coup Buzz l'éclair a été la goutte de trop et des employés Pixar, qui appartient à Disney depuis 2006, ont décidé d’écrire une lettre ouverte pour dénoncer les censures dont sont victimes leurs films.

Presque tous les passages ouvertement gay sont coupés à la demande de Disney, sans prendre en considération les protestations des équipes créatives et exécutives de Pixar.

Une exception à la règle ? 

Et c’est vrai qu’en analysant, les moments LGBTQIA + sont quasiment absents de tous les films Pixar. Seuls deux films ont évoqué le sujet :  En Avant où un personnage parle de son homosexualité et dans le court métrage sublime OUT, qui pour le coup est centré sur le coming out d’un homme à ses parents. Mais à part ça RIEN. Rappelons quand même que beaucoup pensaient que les deux petits garçons héros du dessin animé Luca étaient amoureux. Il faut dire que c'était très sous-entendu dans le film, avec beaucoup de phrases et de situations qui évoquaient le coming-out. Sauf que le réalisateur du film a tout de suite coupé court en disant que c’était plus un film sur l’amitié qu’autre chose. Donc oui, si Pixar diffuse ce baiser lesbien dans Buzz l'éclair ça serait une grande avancée car il pourrait devenir le premier film destiné à un jeune public à monter un baiser entre deux personnes du même sexe.