MENU
Accueil
"Braqueurs" : l'action à la française s'impose sur Netflix
Écouter le direct

"Braqueurs" : l'action à la française s'impose sur Netflix

Le Screen du 24 septembre 20213 minutes
Les 6 épisodes de la série sont disponibles sur la plateforme.

Si le nom de Braqueurs sonne déjà familier, c'est parce qu'il s'agit d'un spin-off du film du même nom qui avait cartonné sur la plateforme en 2015. Les deux sont du même réalisateur Julien Leclerq, qui est un peu devenu le nouveau réalisateur chouchou de la plateforme après 3 films d’action qui ont très bien marché (Sentinelle, Braqueurs, La Terre et le Sang). Pour Braqueurs, il a aussi repris Sami Bouajila en rôle principal, qui joue un braqueur taciturne qui va devoir retrouver sa nièce. 

Un scénario bien ficelé et efficace

L’action de la série se déroule en Belgique où Mehdi (Sami Bouajila) va devoir faire équipe avec Liana, la petite amie de sa nièce disparue (Tracy Gotoas). Pour se faire, il va devoir récupérer de la drogue et braqué un énorme entrepôt, tout ça en faisant équipe avec une bande de jeunes attachants, mais pas très douées (au départ). Si sur le papier, le pitch de la série a un air de déjà vu type Gomorra, la mafia en moins, Braqueurs n'en reste pas moins extrêmement bien ficelée et efficace. Le duo entre le tonton braqueur et la petite amie grande gueule marche hyper bien, et Tracy Gotoas, est la vraie révélation de la série. A 25 ans, Braqueurs est sa première série, et le tournage l'a marqué "Faut avoir beaucoup de cardio ! Parce que ça va très vite et qu'il faut être efficace tout le temps. Après travailler avec Julien (Leclerq) c'est hyper parce que c'est quelqu'un qui sait ce qu'il veut. Sil y a un truc qui lui correspond pas, il va te dire de recommencer, qu'il faut avancer vite. C'est ça que j'ai kiffé sur Braqueurs, c'est que tout a été très efficace !"

Tracy Gotoas
Tracy Gotoas

Entre des acteurs confirmés comme Sami Bouajila ou Salim Kechiouche, Tracy Gotoas arrive à se faire une place de choix avec un rôle intéressant qui change des standards habituels. Elle campe une une jeune femme qui rêve de quitter sa caravane avec sa petite amie, et qui est prête à tout faire (même voler de la drogue) pour avoir de l'argent. De plus, c'est elle la leadeuse de toute sa bande de pote masculine, qu'elle tient d'une main de fer. Pour Tracy, il était important d’incarner non seulement un personnage principal lesbien, mais aussi une jeune femme noire : "__Je crois qu'en renoi de ma carnation, je suis la première de Netflix France ! On est en 2021 quoi c'est chaud. Forcément c'est un sujet qui me parle car ça parle de ma communauté et ça rajoute un peu une petite pression ! Et en même temps la finalité c'est qu'on se dit : putain qu'est-ce qu'on est en retard". 

Sami Bouajila
Sami Bouajila

De plus en plus de réalisateurs français se risque au genre de l'action, trop souvent catalogué "cheap" chez nous. Et si le cinéma s'y met de plus en plus, on l'a vu récemment avec Bac Nord, du côté des séries c'était encore assez rare. Et pourtant, Julien Leclerq prouve avec Braqueurs qu’on peut être très très bon avec des scènes d’action hyper réussies, et une vraie proposition visuelle qualitative, notamment quand il filme les fusillades et les courses poursuites. D’ailleurs Tracy Gotoas a été très impressionnée sur le tournage : 

Moi ça m'a donné une grosse leçon d'humilité__. On ne se rend pas compte à quel point c'est un vrai travail ce genre, qu'il faut être précis dans l'action mais aussi dans le scénario et la technique. T'as l'impression d'être dans un jeu vidéo, et les gens du set sont tous précis et assidus. C'est vraiment un travail monstre.

_Braqueurs__,_6 épisodes dispo sur Netflix.