MENU
Accueil
"Black Space" : que vaut la série israélienne qui cartonne sur Netflix ?
Écouter le direct

"Black Space" : que vaut la série israélienne qui cartonne sur Netflix ?

Le Screen du 04 juin 20213 minutes
Un thriller haletant, difficile à lâcher.

Sortie en toute discrétion la semaine dernière, la série Black Space semble être un carton surprise pour Netflix. La série n'a pas bénéficié de beaucoup de promo, ni même de bande annonce, et sa couverture médiatique est quasiment inexistante. Et pourtant elle a réussie à attirer du public sur la plateforme, et ne lâche pas le top 10 des programmes les plus visionnés. Black Space surfe sur la vague des thrillers qui mixent drames adolescents et intrigue policière à la manière de Elite ou 13 Reasons Why. Une recette qui fonctionne toujours assez bien.

La série se déroule dans une petite ville d'Israël où un matin, les terminales du lycée viennent écouter leur conférence de rentrée qui s'interrompt lorsque des personnes armées avec des masques de licornes arrivent et tirent dans la foule. Il va donc y avoir une enquête menée par un flic (Guri Alfi) aux méthodes un peu limites, qui va vite soupçonner un groupe de lycéens d’avoir organisé cette fusillade. 

Une histoire intrigante, qui ne dévoile pas tout de suite pourquoi la série se nomme Black Space. Il s'agit en fait d'un réseau social où les lycéens échangent des messages cachés qui disparaissent une fois lus, pour pas se faire griller par leur famille mais aussi par les flics qui enquêtent sur eux. 

Black Space
Black Space

Black Space bénéficie d'une histoire solide, avec des rebondissements à chaque épisode qui l'a rendent très haletante. Dès la scène d’ouverture, elle nous plonge dans les couloirs de ce lycée où des élèves affolé se cachent. Une scène qui fait froid dans le dos, et qui rappelle tristement la réalité. Tous les élèves que l'on suit sont de potentiels coupables, on en vient même à soupçonner des professeurs. Le flic sans sentiment et très malin est un bon personnage et la série arrive à nous happer par son rythme et son suspens. 

Black Space s'inscrit dans la lignée des séries israéliennes coup de poing, souvent peu connues et pourtant de qualité. Un bon nombre d'entre elles a d'ailleurs inspirées des séries plus grand public telles que Homeland, qui s’est inspiré de la série Hatufim, mais aussi Hostages qui a eu un remake américain ou encore Betipul, qui a inspiré la série française En thérapie et l’américaine In treatment. Grâce aux plateformes, les version originales permettent de se diffuser plus rapidement maintenant comme ça a été le cas avec Fauda sur Netflix, qui nous plonge dans le conflit israélo-palestinien ou encore le thriller Losing Alice sur Apple tv +.De belles séries à découvrir en plus de Black Space sur Netflix, qui a déjà été renouvelée pour une deuxième saison.