MENU
Accueil
"Billie Holiday, une affaire d'Etat" : un biopic engagé sur la chanteuse iconique de jazz
Écouter le direct

"Billie Holiday, une affaire d'Etat" : un biopic engagé sur la chanteuse iconique de jazz

Le Screen du 02 juin 20213 minutes
Le film sort en salles aujourd'hui.

Avec sa voix irremplaçable, la chanteuse américaine Billie Holiday est considérée comme l’une des plus grandes icônes du jazz. Lady Day son surnom, a sorti plus d’une dizaine d’albums dans les années 40-50, et si beaucoup connaissent sa musique, son histoire personnelle et son engagement sont tout aussi passionnants. C’est pour ça que le réalisateur Lee Daniels a décidé de faire un biopic sur la chanteuse : Billie Holiday, une affaire d’état, qui sort aujourd'hui au cinéma.

Contrairement à beaucoup de biopics, Billie Holiday, une affaire d’état se concentre sur une période précise de la vie de la chanteuse au début des années 40. Une période durant laquelle Billie Holiday a été persécutée par le FBI, à cause de sa chanson "Strange Fruit" qui dénonce le lynchage des noirs dans le sud des Etats-Unis. Un morceau engagé dans une Amérique encore très raciste, qui ne passait pas du tout à l'époque. Billie Holiday n’avait plus le droit de la chanter, alors que c’était son tube adoré et demandé par tous ses fans. 

La chanteuse a donc été arrêtée à plusieurs reprises par le FBI. Et c'est principalement là dessus que se centre le film : comment l’administration américaine voulait à tout prix faire taire Billie Holiday. Ils ont donc utilisé des processus pas très déontologiques, en cachant de la drogue sur elle ou en infiltrant un agent à ses côtés, qui tombera finalement sous son charme. Elle a été deux fois en prison, en profitant de son addiction à l'héroïne pour l’empêcher de chanter.

La plus grande réussite du film s'appelle Andra Day, qui interprète donc Billie Holiday. L'actrice est la révélation du film, et ce rôle lui a valu une nomination aux Oscars et un Golden Globe. De base, Andra Day est chanteuse et c’est sa première fois en tant qu’actrice. Elle est époustouflante de vérité et de sensibilité tout en réussissant à incarner avec talent cette figure importante qu’est Billie Holiday. 

Au final Billie Holiday, une affaire d’état est un film beaucoup plus politique qu'artistique. Il se rapproche plus des œuvres de Spike Lee ou Barry Jenkins que de Bohemian Rhapsody par exemple. Il faut dire qu’on est sur des thématiques encore tristement d’actualité qui résonnent avec le mouvement Black Lives Matter. Le réalisateur Lee Daniels est un habitué de ce genre de sujets. Si il est surtout connu pour avoir créée la série sur le rap Empire, il a surtout réalisé des films politiques et militants contre la discrimination raciale aux US comme Paper Poy, Precious ou Le Majordome. Ce biopic confirme donc son talent et sa volonté de montrer comment une artiste, femme, noire a été l’une des pionnières dans les mouvements antiracismes et des droits civiques, et qu’elle n’a rien lâché jusqu’à sa mort.