MENU
Accueil
"Army of Thieves" : Netflix a enfin trouvé sa franchise à succès
Écouter le direct

"Army of Thieves" : Netflix a enfin trouvé sa franchise à succès

Le Screen du 01 novembre 20213 minutes
Le film est sorti vendredi sur la plateforme.

Le nouveau blockbuster de Netflix n'a même pas attendu 1 semaine pour devenir numéro 1 des programmes les plus vus de la plateforme. Army of Thieves est le préquel d’Army of the dead réalisé par Zack Snyder qui était sorti sur la plateforme en Mai dernier. Ça faisait déjà pas mal de temps que Netflix était à la recherche d’une franchise qui fonctionne et elle l’a peut-être enfin trouvé.

Du déjà vu 

Cette fois-ci fini les zombies, Army of Thieves se concentre sur des ouvertures de coffre fort, oui on a vu plus glamour. Le film suit le personnage de Ludwig Dieter, introduit dans Army of the dead, un dandy loufoque allemand qui est donc un pro en matière de coffres et qui va se retrouver au cœur d’un braquage de l’enfer. On est clairement sur une recette vue, revue et corrigée à la Ocean's Eleven mixée à La Casa de Papel où chaque membre du braquage a un rôle prédéfini type le gros bras, la hackeuse, le chauffeur et le cerveau. La fine équipe a donc pour mission de braquer 3 coffres inviolables pour empocher le maximum de fric.

Si l'histoire s'éloigne d'Army of the dead en ne montrant que très peu de zombies, la construction du film elle s'en rapproche. Army of the dead se focalisait sur une bande de mercenaires qui allaient buter du zombis pour récupérer du fric, et malgré quelques faiblesses, le récit était 10 fois mieux mis en scène qu'Army of Thieves. Ce préquel parait bien gentillet à côté du gore et des morts à gogo du film d'origine. D'autant plus que le film est hyper long pour pas grand chose… 2h10 de braquage au ralenti avec des gros plans sur des coffres fort, ce n'est pas ce qu'on a vu de plus passionnant. Les personnages, eux, sont hyper creux et même les blagues du héros joué par Matthias Schweighöfer, qui réalise aussi, deviennent lourdes assez rapidement. Et même la présence de Jonathan Cohen au casting n'arrive pas à remonter le niveau.

Netflix veut des franchises 

Ce qui est certain, c'est que Netflix mise énormément sur cette franchise puisqu’une suite d’Army of the dead est déjà en développement ainsi qu’une série animée. La plateforme aurait enfin trouvé la franchise qu'elle cherchait depuis quelques années. D'autant plus qu'elle ne va pas être la seule, puisqu'elle a aussi racheté les films A couteaux tirés avec Daniel Craig, qu’elle veut faire un James Bond féminin avec Gal Gadot et qu'elle donne une suite au film d’action Tyler Rake… Bref après les séries à succès, Netflix veut asseoir son pouvoir sur les films et ça parait plutôt bien parti. Après comme d'habitude, on peut lui reprocher de miser sur la quantité plus que sur la qualité, mais on commence à les connaitre : plus il y a de vues, mieux ils se portent.