MENU
Accueil
Aïssa Maïga : "Pendant longtemps, le mot discrimination faisait saigner les oreilles des gens !"
Écouter le direct

Aïssa Maïga : "Pendant longtemps, le mot discrimination faisait saigner les oreilles des gens !"

Le Screen du 16 mars 20213 minutes
L'actrice co-réalise le documentaire "Regard Noir", diffusé ce soir sur Canal +, sur le racisme systémique dans le cinéma.

Après avoir réuni le témoignage de 16 comédiennes françaises noires dans le manifeste Noire n'est pas mon métier, Aïssa Maïga continue son combat contre les discriminations dans le cinéma avec le documentaire Regard Noir, co-réalisé avec Isabelle Simeoni. Elles ont embarqué leur caméra dans différents pays dont le Brésil et les Etats Unis, et recueillit beaucoup d'interviews passionnantes, comme l'actrice brésilienne Mariana Nunes ou encore Ryan Coogler, le réalisateur de Black Panther mais aussi la réalisatrice nommée aux oscars Ava Duvernay. Ces deux derniers sont devenus incontournables à Hollywood aujourd’hui, qui a manifestement un temps d'avance sur la France sur ces questions là, comme l'explique Aïssa Maïga :

Je dirais qu'aux Etats-Unis, ce qui est très marquant c'est que ce le racisme n'est pas un sujet tabou. Le fait de le nommé ne vous place pas sur le banc des accusés car c'est un sujet tellement documenté, décortiqué dans des universités, historique et régulièrement médiatisé. Donc là bas, c'est un sujet qui est légitime__.

Black Panther
Black Panther

En France, la place de la femme noire au cinéma a été, et est toujours, très compliquée. Au départ souvent cantonnées à des seconds rôles, certaines actrices ont même vu leurs rôles changer dû à leur couleur de peau, comme en témoigne Firmine Richard dans le documentaire, qu'on a limité  à des rôles de femmes de ménage à ses débuts. Des actrices victimes de racisme systématique et ordinaire, sans soutien. 

"Moi ce qui m'a fait souffrir pendant longtemps dans le métier c'est quand on me disait : mais non y'a pas de racisme ! Le mot discrimination faisait saigner les oreilles des gens__. Il y avait une sorte de déni terrible et ça c'était très dur à vivre car ça décuple le sentiment de solitude, et ça complique la tâche et la lutte. Vu qu'il faut faire reconnaître la situation à son entourage, à ses proches, ses collègues... ça devient épuisant."

Mignonnes
Mignonnes

Heureusement, une nouvelle génération d'actrice noire est de plus en plus présente sur nos écrans, dans des premiers rôles. Assa Sylla, Karidja Touré, Déborah Lukumuena ou encore la jeune Fathia Youssouf qui vient d’avoir le césar du meilleur espoir féminin à 14 ans. Mais le combat est long et la lutte loin d’être finie car comme l'explique Aïssa Maïga le racisme n'est pas que visible : 

"Là où ça s'arrange devant la caméra, derrière la caméra on y est pas. Quand on voit la composition des équipes techniques, honnêtement moi je dis qu'il faut commencer à compter ! Parce que si on ne prend pas la mesure du problème, et qu'on ne met pas en face de ses outils de mesure des solutions claires, rapides, fluides, incluantes... On est là à traîner des pieds."

Aïssa Maïga pose notamment la question des quotas mais aussi des castings qui doivent être ouverts à tous et toutes peu importe leur couleur de peau. Par exemple US, Shonda Rhimes a été l’une des premières à mettre des castings "colorblind" en place avec son hit Grey's Anatomy il y a quasiment 20 ans. Et depuis, beaucoup ont suivi son exemple notamment The Walking Dead ou La servante écarlate. 

Avec Regard Noir, Aïssa Maïga dénonce, mais surtout tente de comprendre et de donner des solutions pour contrer ce racisme ambiant dans le cinéma, et tous les stéréotypes qui vont avec. L'année dernière, elle avait pris la parole dans un discours engagé lors des César. Beaucoup critiquée, elle a même reçu des menaces de mort de la fachosphère, mais heureusement aussi beaucoup de soutien : 

"Je me suis sentie très soutenue. Mon portable n'arrêtait pas de vibrer, mes réseaux sociaux pareil. J'ai reçu beaucoup de messages de la part de producteur. Des hommes blancs de 50 ans qui auraient pu se sentir visés par mon discours mais qui m'ont dit qu'il allaient maintenant essayer de faire attention quand ils embauchent et qu'ils créent leurs équipes.

Regard Noir est un documentaire passionnant et utile, à voir ce soir sur Canal +.