MENU
Accueil
"À couteaux tirés" : le gros deal de Netflix pour récupérer la franchise avec Daniel Craig
Écouter le direct

"À couteaux tirés" : le gros deal de Netflix pour récupérer la franchise avec Daniel Craig

Le Screen du 08 avril 20213 minutes
Grosse surprise : les suites seront sur la plateforme de SVOD.

C’était l’un des succès surprise de l’année 2019, À couteaux tirés a récolté plus de 300 millions de dollars au box office mondial. Le film réalisé par Rian Johnson (Les derniers Jedi, Looper) est un polar en mode Cluedo où un patriarche d’une riche famille est assassiné dans sa maison et chaque membre de sa famille devient donc un suspect potentiel. 

Une intrigue assez simple mais le film est teinté de comédie qui le rend vraiment attrayant. Il suit l’enquête du détective Brun, à la manière un peu de Hercule Poirot, qui est interprété par notre James Bond international Daniel Craig. En plus de lui, le film réunit un casting incroyable avec Chris Evans, Jamie Lee Curtis, Ana De Armas ou encore Toni Colette. Une suite a vite été annoncée, sauf que contre toute attente c'est Netflix qui a récupéré les droits. 

Selon Deadline, Netflix a passé un deal record avec le réalisateur Rian Johnson et son producteur Ram Bergman. Ils ont lâché 469 millions de dollars pour récupérer la franchise, et ils ont signé pour deux suites. Rian Jonhson a négocié pour garder la main mise absolue sur ses films d'où le chèque faramineux. Chaque film va se concentrer sur une enquête différente, avec toujours comme point commun le détective Brun joué par Daniel Craig qui a trouvé sa nouvelle poule aux œufs d’or d’après James Bond. 

En effet, Rian Johnson, Ram Bergman et Daniel Craig vont toucher chacun 100 millions de dollars pour ses deux suites. Un contrat colossal sachant que par exemple pour Mourir peut attendre, Daniel Craig a touché 25 millions de dollars, donc il va empoché 4 fois plus avec À couteaux tirés. 

A couteaux tirés
A couteaux tirés

Avec cette acquisition, Netflix marque de plus en plus sa volonté d’investir dans des œuvres cinématographiques fortes comme ils l'avaient déjà faits avec The Irishman de Martin Scorsese ou Mank de David Fincher. Pour eux, la pandémie est hyper bénéfique car en plus ils récupèrent les films qui peuvent pas sortir au cinéma comme Enola Holmes ou Madame Claude. 

Il se font même une place de taille dans les prestigieuses cérémonies de récompenses et ce n'était pas gagné. Il y a encore quelques années Netflix était persona non grata et chaque nomination aux Oscars ou autre faisait débat. Mais c'est du passé et cette année le montre bien puisqu'ils sont nommés 35 fois aux Oscars pour leurs films. 2021 s'annonce très bien pour eux avec des gros noms annoncés dans leurs prochains longs-métrages comme Leonardo Di Caprio, Jennifer Lawrence, Dwayne Johnson, Halle Berry ou encore Gal Gadot. La plateforme de SVOD aux 200 millions d'abonnés montre qu'elle devient un véritable studio de production à part entière et qu'il ne faut plus la sous estimer.