MENU
Accueil
L'application StopCovid aura-t-elle accès aux contacts des smartphones des personnes qui l'installent ?
Écouter le direct

L'application StopCovid aura-t-elle accès aux contacts des smartphones des personnes qui l'installent ?

Le Check info du 28 mai 20202 minutes
StopCovid est une application qui suscite beaucoup de questions…Surtout concernant l'utilisation et la conservation des données récoltées...

Beaucoup de questions, et aussi d'affirmations sur les réseaux, comme ce message que vous avez pu recevoir :

Si vous décidez de télécharger l’application StopCovid, retirer moi de vos contacts, effacez moi de vos friends Facebook, etc.

Cette application irait chercher dans les contacts du téléphone pour les collecter. Cette inquiétude grandit et elle s'invite même à l'Assemblée Nationale avec une déclaration de Jean-Luc Mélenchon, c’était lors du débat sur l’appli StopCovid :

"Je bénéficie de ce privilège d’être à la tribune pour dire à tous ceux qui m’ont dans leur annuaire de supprimer mon nom immédiatement s’ils entendent installer pour eux l’application StopCovid"

Jean-Luc Mélenchon, député de la France Insoumise a voté contre mais la majorité des députés a approuvé et voté pour la mise en service de cette appli dans les jours qui viennent…

Existe-t-il un risque de se faire pirater son carnet de contacts ?

Selon les hackers, qui ont eux-mêmes essayé de pirater l’appli à la demande du gouvernement : la réponse est non. En fait, l’application n’accède ni au GPS ni aux contact du téléphone, et une fois installée, elle ne demande que deux autorisations : l’accès à la caméra du téléphone pour pouvoir scanner des QR Codes, et l’accès à la localisation pour pouvoir faire fonctionner le Bluetooth… Attention, petite nuance : localisation n’est pas géolocalisation. Cette application n’accède pas à vos contacts puisque son but, est de contacter les téléphones à proximité…

Comment fonctionne StopCovid ?

Tout d'abord, il faut imaginer un monde où tous les français ont un smartphone, puis, ils ont tous installé StopCovid, et sont tous allés se faire dépister, puis ils ont indiqué le résultat du dépistage dans l'appli StopCovid… Ensuite, si un malade du Covid croise une personne saine, en admettant que les deux ont activé leur application… La personne saine est prévenue par un message : elle a croisée un malade du Covid pendant plus de 15 minutes à moins d’un mètre, l’appli lui conseille donc d’aller se faire dépister.

Ça fait beaucoup de conditions. Mais la personne malade reste totalement anonyme. En réalité, le vrai problème de cette appli, est celui de son efficacité… Car 77% des français possèdent un smartphone, et ce chiffre tombe à 62% pour les personnes de plus de 60 ans… Ces personnes qui justement sont les plus susceptibles de tomber malades du coronavirus.

Marion Lagardère démêle le vrai du faux, c'est le Check Info à retrouver sur YouTube, Facebook et Twitter.