MENU
Accueil
D’où vient cette haine anti-Bill Gates sur les réseaux ?
Écouter le direct

D’où vient cette haine anti-Bill Gates sur les réseaux ?

Le Check info du 25 mai 20202 minutes
Le milliardaire américain, Bille Gates est au coeur des théories conspirationnistes les plus folles, il aurait crée le Covid-19 pour imposer son vaccin, puis pour ceux qui survivront, une puce sera implantée pour tracer tous leurs déplacements...

Bill Gates est la source de beaucoup de discutions, de chaines whatsApp, de vidéos conspirationnistes... Des posts et des vidéos multi-partagés... Qui affirment qu'il serait à l'origine de la pandémie, le but étant de distribuer son vaccin (car oui, il serait détenteur du vaccin) pour éliminer une partie de la population et pour ceux qui survivraient, une puce leur serait implanter pour que l'on puisse les tracer H24.... pourtant… Ça parait tellement gros et pourtant, ces théories fumeuses sont même partagées par le conseiller de Donald Trump, par le neveu de John Kennedy et même par la comédienne Juliette Binoche...

A l'origine de cette puce, il y a une vraie information, des chercheurs du MIT, la plus célèbre école d’ingénieurs au monde, ont inventé des nanoparticules injectables sous la peau et qui permettraient de confirmer qu’une personne a été vaccinée ou pas, avec un simple scan sur le bras avec un téléphone portable, on pourrait voir apparaitre à l’écran un point fluorescent qui confirmerait la vaccination. Ce qui permettrait de simplifier les visites médicales dans les pays en voie de développement : fini le carnet de vaccination. Or, c’est la fondation Gates qui finance ce projet pour le Malawi, le Bangladesh et le Kenya.

Alors attention, pour le moment, il s'agit d'un projet, financé par Bill Gates, mais c’est tout ! 

Ça ne veut pas dire que des puces de traçage vont être implantées. Alors cela n’empêche pas de dire qu’on est contre l’injection de nanoparticules. Mais en matière de traçage, si on veut vraiment s’indigner, pas besoin d’attendre des puces sous-cutanées imaginaires. Parce que vous avez déjà un smartphone, avec vos applis, vos photos, vos localisations, tous les commentaires que vous écrivez, les achats que vous faites, l’historique de vos recherches… Ça, c’est actuel, et, je peux me tromper mais je pense que personne ne vous l’a imposé pour vous contrôler en secret.  

Marion Lagardère démêle le vrai du faux, c'est le Check Info à retrouver sur YouTube, Facebook et Twitter.