MENU
Accueil
Comment se déroule le déconfinement en Europe ?
Écouter le direct

Comment se déroule le déconfinement en Europe ?

Le Check info du 29 avril 20202 minutes
Le Premier ministre a annoncé devant l'Assemblée Nationale le plan de déconfinement qui débutera le lundi 11 mai, à condition que tous les indicateurs soient favorables, son intervention a suscité de nombreuses réactions mais comment se passe le déconfinement ailleurs ?

Certains pensent que les mesures ne sont pas assez protectrices, d'autres trouvent les mesures trop stricts mais comment font nos voisins ?

Pour le port du masque :

Edouard Philippe a annoncé que les masques seront obligatoires dans les transports à partir du 11 mai... 

En Allemagne, où ils sont déjà obligatoires dans les métros, bus et tram, et depuis ce matin, dans tous les commerces, avec une petite nuance : si vous n’avez pas de masques, un foulard est autorisé. En Belgique, le masque sera obligatoire dans tous les transports à partir du 4 mai et le gouvernement s’est engagé à les distribuer gratuitement. En Espagne, ils sont  simplement "recommandés", et en Italie, ils sont obligatoires en Lombardie depuis trois semaines, et cela sera généralisé sur tout le territoire à la date du 4 mai, avec un prix de vente maximum autorisé de 50  centimes le masque. En revanche, aucun  pays n’a décidé de maintenir une distance d’un mètre minimum entre les passagers dans les transports en commun contrairement à se que préconise la France.

Pour la réouverture des écoles :

En France, la réouverture des écoles se fera graduellement avec une reprise pour les GS de maternelle, les CP et CM2 le 11 mai, les collégiens le 18 et les lycéens pas avant le mois de juin. Un plan de reprise des cours qui ressemble à ce que va faire la Belgique à partir du 18 mai, l’Allemagne le 4 ou encore Les Pays-Bas, le 11… Mais, à l’inverse, plusieurs pays ont décidé de ne rouvrir leurs établissements qu’en septembre : Italie, Espagne, Portugal, Irlande, et Roumanie

Pour les déplacements :

On ne pourra pas faire plus de 100 kilomètres sans attestation motivée sauf pour le travail, raison familiale ou "impérieuse". C'est la même chose en Italie et en Espagne. En Belgique, pas de grands déplacements avant le 18 mai…

Autant de comparaisons qui montrent qu’il n’y a pas de plan modèle : selon les pays et selon les sujets, oui, il y a plus strict ailleurs, et oui, il y a aussi plus laxiste ailleurs…  

Marion Lagardère démêle le vrai du faux, c'est le Check Info à retrouver sur YouTube, Facebook et Twitter.