MENU
Accueil
Écouter le direct

Spécial Last Poets / Jalal

1 heures 23
Ceux qui l’ont connu n’oublieront jamais Jalal, et il est grand temps que les autres découvrent son immense talent. Cette Sélection Rap est là pour ça, une heure en compagnie de Jalal, sur Mouv'.

Dans la nuit du 4 juin, une légende du rap nous a quitté : Jalaluddin Mansur Nuriddin, alias Lightnin’ Rod, alias Alafia Pudim, alias Jalal, membre fondateur des Last Poets, faisait partie de ces pionniers du mot scandé, « le grand-père du rap », comme il se définissait lui-même. Tout au long de sa carrière qui débuta en 1970 avec l’album éponyme The Last Poets , vénéré et samplé par nombre de rappeurs américains, cet activiste n’a jamais baissé les bras, luttant contre toutes les oppressions, d’où qu’elles viennent. Proche des Black Panthers et surveillé par le FBI à ses débuts, Jalal a vécu 20 ans à Paris et n’a jamais cessé d’enregistrer, en solo ou avec les Last Poets, croisant la route de musiciens aussi prestigieux que Jimi Hendrix, Buddy Miles et bien d’autres. Cette émission spéciale lui rend hommage avec une heure de son, de mots et de lutte. Playlist :

► Lightin’ Rod  - Sport  (L. Rod + Kool & The Gang) / Oceana Records / 1973► Last Poets - Niggers Are Scared Of Revolution / Douglas Records / 1970► Jalal & Grandmixer DST  - Mean Machine  (J. Nuriddin + D. Showard) / Celluloïd Records / 1971 / 1984► Last Poets - Blessed Are Those Who Struggle  (S. El Hadi) / Douglas Records / 197► Jalal  - Hustler’s Convention Talk Over ► Last Poets  - It’s A Trip  (S. El Hadi) / Douglas Records / 1977► Last Poets  - This Is Madness  (O. Ben Hassen) / Douglas Records / 1971► Lightin’ Rod - Four Bitches Is What I Got  (L. Rod + Kool & The Gang) / Oceana Records / 1973► Last Poets  - E Pluribus Unum  (A. Pudim) / Blue Thumb Records / 1972► Jalal  - Rapistory  (Jalal + B. Alexander) / On The One / 1996 ► Last Poets -On The Subway / On The One / 1970► Last Poets  - The Lone Ranger / Before The White Man Came  / Douglas Records / 1972 ► Lightin’ Rod  - Spoon  (L. Rod + G. Dinwiddie) / Oceana Records / 1973

Générique de fin :► Lightnin’ Rod - Doriella Du Fontaine Instrumental  (L. Rod + J. Hendrix) / Douglas Records / 1984  Crédit photo : Michael Ochs Archives / Getty images

Retrouve la Selection Rap en podcast sur Itunes ou via RSS