MENU
Accueil
Gérard Piqué a crée un drôle de groupe WhatsApp avec ses coéquipiers
Écouter le direct

Gérard Piqué a crée un drôle de groupe WhatsApp avec ses coéquipiers

2 minutes 17
Tout est permis quand il s'agit de chambrer !

Leurs clubs sont peut-être rivaux mais il n'en reste pas moins que certains joueurs espagnols du FC Barcelone et du Real Madrid sont très potes dans la vraie vie. Pour cause : ils jouent pour le même pays en sélection et vont d'ailleurs passer une partie de l'été ensemble en Russie, pays où se déroulera la coupe du monde cet été. C'est ainsi le cas de Gérard Piqué et de Sergio Ramos qui s'apprécient tout particulièrement.

Dans une interview site américain The Player's Tribune , le compagnon de Shakira a quelque peu cassé le mythe de cette rivalité en balançant uneanecdote amusante :

Je vais vous révéler une petite information Tout le monde sait que les footballeurs ont des groupes de discussion sur WhatsApp. J'en ai un pour mes amis, un autre pour mes coéquipiers au Barça. Mais mon préféré va peut-être vous surprendre. Plus tôt dans la saison, quand nous avions 8 ou 9 points d'avance sur le Real Madrid en championnat, j'ai ouvert un groupe spécial pour les gars de la sélection espagnole qui jouent au Real ou au Barça. Si vous ne lisez que les journaux, vous allez penser qu'on se déteste. Mais, en fait, on s'entend très bien. On parle de tactique dans le football, ou de livres de philosophie... Non, allons, je plaisante. Tout ce qu'on fait c'est se chambrer !

Et Gérard est un des plus actifs dans le groupe et n'hésite jamais à troller ses potes, surtout cette saison où le FC Barcelone possède une confortable avance le Real Madrid (15 points) , en passe pour reprendre son titre de champion d'Espagne perdu l'an passé.

C'est ce qu'il y a de mieux, enchaîne le défenseur du Barça.On est comme des gamins. Et pour dire la vérité, c'est hilarant pour moi en ce moment, parce qu'on a 15 points d'avance sur le Real en Liga. Alors je deviens très créatif dans mes réponses. La saison dernière, les gars du Real gagnaient tout, ils se sentaient bien. Ils n'arrêtaient pas de chambrer en sélection. Après chaque match, ils postaient des photos d'eux tors nus dans le vestiaire. Vous vous souvenez de ça ? Ils souriaient, montraient leurs muscles comme The Rock, avec des #HalaMadrid et des petits émojis de trophées. Cette saison, ce n'est pas la même chose. Toutes leurs photos Instagram sont très sombres. "Trois points aujourd'hui. Il faut continuer à travailler encore plus dur."Alors je leur réponds sur Whatsapp: "Allons, les gars, pourquoi vous êtes aussi sérieux ?"Et je mets des émojis qui pleurent de rire. J'ai appelé ce groupe: "FÉLICITATIONS"."

De vrais gamins !