MENU
Accueil
The Weeknd soulagé de ne plus porter sa veste rouge
Écouter le direct

The Weeknd soulagé de ne plus porter sa veste rouge

Dress code : street du 31 mai 20213 minutes
Depuis début 2020, l’artiste a fait toutes ses apparitions public avec la même tenue, une veste rouge, une chemise et un pantalon noir.

A la cérémonie des Billboard Music Awards The Weeknd a reçu 10 prix dont celui du meilleur artiste de l'année. Il est venu les chercher sans sa veste rouge mais dans une tenue noire très sobre. Le plus étrange, c’est qu’il a remercier Dieu de ne plus avoir à porter sa fameuse veste rouge. 

A l’occasion de la sortie de son album After Hours, The Weeknd s’était créé un alter-ego au visage tuméfié plein de bandages. Le chanteur a expliqué au magazine Variety qu’il voulait dénoncer l'aspect superficiel de l’industrie musicale où les artistes sont censé être parfait. Il appelle ainsi à plus d’authenticité dans la musique.

Les paroles de ces chansons sont plutôt déprimantes notamment celle “Blind Light” où il parle d’un amour perdu. Difficile de ne pas penser à sa récente rupture avec le top model Bella Hadid. Ce personnage énigmatique était une manière d’en finir avec un chagrin d’amour. 

Le choix des couleurs de la tenue de The Weeknd ont de quoi attiser la curiosité. Chez les femmes, le rouge évoque la séduction mais d’après Jean-Gabriel Causse, auteur de L’étonnant pouvoir des couleurs, le rouge représente le pouvoir quand il est porté par un homme : “Chez les hommes, le rouge évoque la domination et le pouvoir. Quand les hommes politiques veulent faire passer un message fort il mettent une cravate rouge. Avec sa veste rouge The Weeknd s'impose en leader. 

The Weeknd est avant tout un showman. L’album "After Hours" marquait son come-back après quatre d’absence. Sa tenue a beaucoup attiré l’attention cette l’année notamment lors de la final du Super Bowl. Et sa veste rouge renvoie étrangement à la célèbre veste de Michael Jackson vu notamment dans le clip Thriller.

La tenue de The Weeknd était une manière subtile de s'auto-proclamer nouveau roi de la pop.