MENU
Accueil
Pourquoi la Air Jordan 1 est légendaire ?
Écouter le direct

Pourquoi la Air Jordan 1 est légendaire ?

Dress code : street du 08 février 20213 minutes
La série Arsène Lupin sur Netflix remet sur le devant de la scène cette paire iconique depuis 1984.

C'est la première série française à atteindre le top 10 mondial de Netflix. De quoi offrir une jolie vitrine à la Air Jordan 1. En effet, le personnage d'Assan Diop interprété par Omar Sy raffole de cette paire. Sans surprise, les recherches internet ont explosées après la diffusion des premiers épisodes de la série. La plateforme Stylight note une augmentation de 460 % de clics pour les Nike Air Jordans en seulement 10 jours.

Certes, la série à succès booste les ventes mais c’est paire est tout de même mythique depuis sa création en 1984 par Peter Moore. A l'époque, Nike cherche à concurrencer ses Converse et Adidas. Et la paire provoque la polémique dès sa sortie.

Le modèle des Jordans est aux couleurs des Chicago Bulls, rouge et noir et donc pas conforme aux baskets admis sur le parquet de la NBA, qui s'empresse de rédiger une lettre à Nike. La marque et sa tête d'affiche ignorent la réprimande. Michael Jordan paie 5000 dollars d’amende par match pour porter sa paire de basket.

Pourtant, cette histoire est loin de perturber le lancement de la paire bien au contraire, c’est un énorme coup de pub pour Nike en déclin à l'époque. La marque se permet même un tacle dans une publicité : "Le 15 septembre Nike créé des baskets révolutionnaires. Le 18 octobre la NBA les interdit pendant les matchs. Heureusement, la NBA ne peut pas vous empêcher de les porter". 

Résultat, 2 millions d’exemplaires vendus en moins d’un an. La paire est très vite en rupture de stock. Et la stratégie marketing de Nike paraît d'autant plus audacieuse quand on sait que Micheal Jordan portait au départ un prototype des Jordans (les Nike Air Ship) et non pas la paire commercialisée. La Air Jordan 1 interdite de la NBA est en réalité un mythe qui a fortement participé à l'image transgressive de la paire. 

Clems dirige la boutique Foot Patrol Paris, il rappelle qu’au départ, Michael Jordan ne voulait même pas collaborer avec Nike. "Il voulait vraiment aller chez Adidas à la base, et à la fac il jouait chez Converse donc il serait bien allé là-bas aussi. Mais Nike l'a vraiment dragué, ils ont posé un gros chèque sur la table".

Aujourd'hui la Air Jordan 1 est devenu un vrai produit de luxe avec des paires qui se revendent parfois jusqu’à 40 000 dollars.