MENU
Accueil
Le tote bag : un sac pas si écologique
Écouter le direct

Le tote bag : un sac pas si écologique

Dress code : street du 11 avril 20222 minutes
Souvent considéré comme un étendard écologique, le tote bag est loin d’être une alternative efficace.

À la sortie d’un évènement, le tote bag fait souvent office de goodie, de souvenir cool à ressortir quand on va faire ses courses. Nombreux sont à se balader fièrement avec ce sac en tissu réputé écologique. En réalité, c'est tout le contraire, et ce, pour plusieurs raisons.

Le gaspillage d'eau

Tout d'abord, sa fabrication nécessite énormément d’eau. Fabriqué à l’autre bout du monde dans des pays comme la Chine, son transport nécessite du carburant qui pollue la planète. Enfin, ces sacs sont fabriqués en coton contenant beaucoup de pesticides. On est très loin de la démarche écologique.

Nouveau sac en plastique ?

Bannis des supermarchés français depuis 2017, le sac en plastique est cependant bien plus polluant que le tote bag car il n’est pas biodégradable et détruit les océans. Une étude de la revue Science publiée le 22 mars 2018 confirme l'existence d’une surface équivalente à trois fois celle de la France de déchets plastique en plein milieu de l’océan Pacifique. Les scientifiques parlent même d’un 7ème continent !

Face à cette catastrophe écologique, le tote bag s’est imposé dans les foyers comme une alternative écologique. En 2018, le ministère de l’environnement danois a mis fin à cet espoir. Selon leur rapport, il faudrait l’utiliser 7 000 fois pour compenser l'impact global de sa production, 20 000 fois quand il s'agit d'un modèle en coton bio.

Un instrument marketing

Le tote bag est outil marketing surpuissant où l'on affiche un message publicitaire et qu'on distribue à ses clients. L’association Zero Waste France propose aux marques de ne plus les distribuer gratuitement pour qu’il y ait moins de tote bags en circulation ou de proposer des sacs d’occasion.

Au delà du symbole écolo, le tote bag est devenu un accessoire de mode prisé. Il y a des sacs en toile qui s’arrachent. Par exemple, à Taiwan en 2007 des émeutes ont éclaté pour un sac avec écrit "I’m not a plastic bag"  ("Je ne suis pas un sac plastique") imaginé par la styliste anglaise Anya Hindmarch.