MENU
Accueil
Kith ouvre une immense boutique à Paris
Écouter le direct

Kith ouvre une immense boutique à Paris

Dress code : street du 22 mars 20212 minutes
La marque américaine part à la conquête de l’Europe et installe un temple du streetwear à deux pas des Champs Elysées.

Des fauteuils en velours, une décoration en marbre, des sneakers jusqu’au plafond et un stand de milkshakes signé Virgil Abloh. Kith a fait fort pour son implantation en France le 26 février. Au total, 16 000 mètres carré de streetwear. C’est une des plus grande boutique de vêtements à Paris.

Il n’y avait plus de e-shop comme celui-ci depuis la fermeture de Colette en 2017, l’une des boutique préférée de Pharrell Williams et Kanye West de la capitale. Mais, avec les annonces de restrictions sanitaire, le 18 mars, le premier ministre Jean Castex a vite écourté la fête. La fermeture des magasins non essentiels durant quatres semaines à Paris et 15 autres départements a de quoi freiner le démarrage de Kith.

Une collaboration avec LeBron James

Kith est un véritable empire qui compte cinq magasins aux Etats-Unis, à New-York, en plein Madison Square Garden mais aussi à Los Angeles. Cette dernière a ouvert pile au moment du All Star Game en 2018 et l’égérie de la nouvelle collection n’ait autre que LeBron James. Le succès de la marque Kith repose essentiellement sur l’expérience d’achat. C'est la star des Lakers en personne qui a accueilli les clients le jour de l’ouverture de la boutique.

Il est rare qu’une marque collabore avec Nike et Adidas, pourtant c’est le cas de Kith, c’est dire son impact dans le milieu de la mode. Récemment Kith a sorti une collection en hommage à Notorious Big. 

Ronnie Fieg, le créateur de Kith est un amoureux de hip-hop des années 1990. Il a commencé tout en bas de l’échelle. Ail raconte qu’à 12 ans, il refuse un joli chèque de son oncle lors de sa bar-mitsva, et lui demande plutôt un job dans son magasin David Z. C’est là qu’il apprend le métier avant de créer sa propre marque, Kith en 2007.

Aujourd’hui son ambition est de concurrencer Supreme, déjà présent en Europe, aux Etats-Unis, et en Asie. La route est donc encore longue.