MENU
Accueil
GQ annonce son premier coverboy plus size
Écouter le direct

GQ annonce son premier coverboy plus size

Dress code : street du 08 mars 20213 minutes
Grant Douglas, un ancien athlète défenseur du body positivisme pose en Une de GQ pour la première fois. Mais il est loin d'être le premier homme rond vu en couverture du magazine.

Le magazine GQ a mis un homme gros en Une. Sur France Inter le rédacteur en chef du magazine, Olivier Lalanne se félicite de cette couverture historique : “Cela n’avait jamais été fait en Une d’un magazine masculin__. On s’est posé la question, pourquoi ? Sachant que c’était un sujet très prégnant chez les hommes [... ] Et c’est un de mes collaborateurs qui s’appelle Hugo Compain qui a trouvé ce garçon sur Instagram.

Il s’appelle Grant Douglas et c’est un ancien athlète qui a pris du poids à la fin de sa carrière. Sauf que qu’il n’est pas du tout “le premier coverboy plus size de l’histoire de GQ” comme l’annonce le magazine.

Avant lui des hommes aux corps imposant avaient déjà posés en Une de GQ. L’acteur américain Jonah Hill en 2014 vu dans Le loup de Wall Street, le réalisateur Luc Besson en 2017 ou encore le chef mondialement reconnu Mauro Colagreco pas plus tard que l’année dernière. Aucune de ces Une n’a été qualifiée d’historique.

La différence ici est que ces hommes ont été photographiés pour ce qu’ils font et non pas pour ce qu’ils sont. Tandis que Grant Douglas a été essentiellement choisi pour son corps. D'ailleurs, dans l’article qui lui est consacré, son physique nous est décrit dès le départ : “Grant Douglas, Américain de 27 ans, 1,96 mètre à la toise pour 120 kilos”. 

“Cette Une n’a rien de révolutionnaire”

Pour le journaliste mode Dan Hesting, cette Une n’a rien de mémorable. "Cette couverture n’a rien de révolutionnaire. L'athlète ressemble en tout point à n'importe quel mec qu'on peut voir en couverture de magazine. La seule chose qui le différencie des autres c'est qu'on voit un minuscule ventre dépasser un tout petit peu sous son t-shirt parce qu'il lève les bras__". On est loin des défilés Savage x Fenty où des mannequins, gros, torses nus, dansent fièrement dans des tenues sexy. Des images extrêmement rares dans l’univers de la mode. 

Depuis 2016, l’agence IMG Model, sans doute la plus importante au monde représente depuis 2016 des hommes aux physiques imposants. Mais il n’y a pas encore de mannequins hommes grande taille au succès fulgurant à l’image de la top model plus size Ashley Graham chez les femmes.

Et rares sont les hommes à vivre du mannequinnat plus size. En France, David Venkatapen est représenté par l’agence de mannequins grande tailles Plus. Bien qu’il ait posé pour la marque Hugo Boss en 2019, dans la vie de tous les jours il travaille dans le secrétariat. "Je fais des publicités pour certaines marques, mais on ne peut pas dire que les opportunités soient suffisamment fortes pour qu'un mannequin grande taille homme puisse réellement vivre de cette activité" affirme le mannequin. D'ailleurs, Grant Douglas, en couverture du dernier numéro de GQ n’était pas mannequin professionel au moment du shooting. Aujourd’hui, il aurait signé un contrat avec l'agence IMG Model d'après Olivier Lalanne.

Comme beaucoup de femmes, les hommes gros peinent à trouver leurs tailles en boutiques hormis sur des sites de fast fashion tels que ASOS. Et s’il n’y a pas de vêtements larges à promouvoir, on ne risque pas de voir davantage de mannequins grande tailles.