MENU
Accueil
Y'a-t-il un tabou concernant les maladies mentales ?
Écouter le direct

Y'a-t-il un tabou concernant les maladies mentales ?

Débattle du 07 octobre 202059 minutes
La dépression touche 8% des 12-18 ans et 43% des jeunes de 15 ans et plus seraient en « situation de souffrance psychologique ».

En France, 15 % des 10 – 20 ans ont besoin de suivi ou de soins. Chaque année, plus de 2 millions de personnes sont soignées pour des maladies mentales sévères, et on estime que 12 millions de Français sont concernés par la psychiatrie à des degrés différents, soit 1 personne sur 5. Ça peut concerner la schizophrénie, les troubles obsessionnels compulsifs, la bipolarité, des maladies plus rares et évidemment la dépression.  La dépression touche particulièrement les femmes, les étudiants et les chômeurs, c’est une maladie qui a des origines diverses et qui peut se manifester différemment selon les personnes. Quelle que soit la maladie mentale, il y a souvent des conséquences qui se ressemblent : des difficultés à communiquer, à rire, à manger, travailler, dormir, voir des gens, sortir, et un sentiment d’être enfermé à l’intérieur de soi, mais c’est aussi des maladies qui se soignent. Il y a plusieurs moyens pour cela , souvent les psychiatres travaillent avec 3 choses : les médicaments, les psychothérapies (on travaille sur le comportement, on discute, on apprend des choses, on bosse sur son cerveau et son esprit), et l’hygiène de vie : alimentation et sommeil. 

Notre invité : Gringe, auteur du livre "Ensemble, on aboie en silence" 

 Est-ce que c’est une maladie qui est bien comprise par les autres ?

 Il faudrait mettre plus de moyens dans la psychiatrie ?

 Être trop sur les réseaux sociaux, derrière un écran, tu penses que ça a un impact sur les maladies mentales ?