MENU
Accueil
Violences, insultes, harcèlement : faut-il boycotter la télé-réalité ?
Écouter le direct

Violences, insultes, harcèlement : faut-il boycotter la télé-réalité ?

Debattle du 26 avril 202130 minutes
Un tiers des 18-30 ans regardent de la télé-réalité d'après une étude Opinion Way pour le média 20 minutes.

Le 26 avril 2001, M6 lançait Loft Stoy. La chaîne décrivait l’émission comme « une fiction réelle interactive », et depuis on a tout eu :  Moundir et les Aventuriers, Greg Le Millionaire, l’Île de la tentation, les Cht’is et la Jet Set, Les Princes de l’Amour, des émissions centrées sur la cuisine, l’amour, le mariage, le sexe, l’aventure, la nature, le sport… Secret Story a disparu après 11 saisons, mais la 13ème saison des Anges est bientôt en tournage. Les Marseillais contre le Reste du Monde en est à sa 5ème saison et a battu un record d’audience la en décembre 2020 avec plus d'1 million de téléspectateurs. En 2021, la télé-réalité c’est des candidats professionnels dans une villa paradisiaque, sur la TNT à 17h ou 19h, avec des audiences entre 300 000 et 1 million, qui visent une communauté bien ciblée : les 10-18 ans. C’est un secteur qui représente 1,5 milliard d’euros de chiffre d’affaires et qui fait travailler 12 000 personnes chaque année. Mais c’est aussi des accusations de violences et de harcèlement : depuis la semaine dernière, 4 candidates ont dénoncé les violences, la misogynie et les humiliations qu’elles ont subies pendant le tournage de différentes saison des Anges, une émission produite par La Grosse Équipe et diffusée sur NRJ12 depuis 2011.

 La télé-réalité a  fait évoluer notre façon de regarder la télévision ?

 Le futur de la télé-réalité, c’est quoi ?

 Les candidats qui se sont professionnalisés, ça a enlevé l’intérêt ?