MENU
Accueil
Une nouvelle révolte est-elle possible ?
Écouter le direct

Une nouvelle révolte est-elle possible ?

Debattle du 27 octobre 202159 minutes
Le prix du carburant explose, les revendications écologiques s'accumulent, la pauvreté des ménages français s'amplifient, les revendications sociales et sociétales sont nombreuses ces derniers mois.

Le 17 novembre 2018, les gilets jaunes prenaient le contrôle des ronds-points à partir de revendications sur le prix de l’essence, sur les réseaux. Ensuite, il y a eu de nouvelles revendications : plus de pouvoir au peuple, plus de contrôle sur les hommes politiques, le rétablissement de l’ISF, une réforme de la fiscalité… Le mouvement a aussi donné lieu à des violences, qui ont tourné en boucle sur les chaînes d’infos, du côté des manifestants et du côté des policiers. Emmanuel Macron a lancé un grand débat national entre janvier et avril 2019 pour permettre à tout le monde de s’exprimer, l’État a débloqué 17 milliards d’euros en 2 fois pour augmenter le pouvoir d’achat, mais les revendications ne sont pas calmés, ni le climat qui reste tendu avec une présence policière forte et des violences régulières. La première année de mobilisation, il y a eu 10 000 gardes à vue pour 3 100 condamnations. Depuis, le Covid a aggravé les inégalités et la précarité, et sur les réseaux et dans la rue, les revendications n’ont pas grand-chose à voir : contre le pass sanitaire, contre les violences policières, contre l’exploitation de la planète, contre la dégradation de l’hôpital. Si on rajoute la hausse du prix de l’essence, qui atteint un niveau historique et la pauvreté qui gagne du terrain (près de 18,5 % de la population vit sous le seuil de pauvreté, ça veut dire que 12 millions de personnes gagnent moins de 1063 euros par mois. 

Notre invitée : Magali Della Sudda, chercheuse au CNRS, elle coordonne une grande enquête sur les gilets jaunes. Elle suit les mobilisations sociales contemporaines et notamment celles contre le pass sanitaire. 

 Est-ce qu’y a une idée ou une cause qui pourrait mettre tout le monde dans la rue ?

 Un retour des Gilets Jaunes est-il possible ?

 Quelle place pour la jeunesse dans une révolte ?