MENU
Accueil
Travail des enfants, désastre écologique, la mode peut-elle devenir plus responsable ?
Écouter le direct

Travail des enfants, désastre écologique, la mode peut-elle devenir plus responsable ?

Débattle du 08 septembre 202059 minutes
Nous achetons en moyenne 60 % de vêtements de plus qu’il y a 15 ans et sans surprise la mode est l’un des secteurs les plus polluants de la planète.

La mode est la 2ème industrie la plus polluante au monde (derrière le pétrole). 100 milliards de vêtements sont produits chaque année en générant 1,2 milliard de tonnes de carbone, c'est plus que la pollution liée au transport aérien. D’un côté il y a les marques classiques comme Yeezy, Supreme, Lacoste, Gucci, Nike, et de l’autre ce qu’on appelle la Fast Fashion. C’est de la mode jetable qui se renouvelle en permanence et qui fait travailler des ouvriers sous-payés en Asie avec des marques comme H&M, Zara, Topshop, Primark, Uniqlo. En France, chaque personne possède 30 kilos de vêtements et 470 000 tonnes de vêtements sont jetés chaque année, les marques les plus populaires sont Décathlon et Levi’s et les 15-25 ans sont les premiers acheteurs de vêtements avec un budget moyen de 625 euros par an (hors accessoires et lingerie). Avec la crise liée au Covid et le confinement, on s’est habitué à rester à la maison, et on s’est rendu compte qu’avoir 3 paires de baskets ou un pull stylé c’est pas forcément essentiel pour être heureux.

 On achète trop de vêtements ?

 Est-ce que la crise liée au Covid est l’occasion d’arrêter cette industrie ?

 Vinted, c’est une nouvelle façon de consommer les vêtements ? Plus éthique ?