MENU
Accueil
Sommes-nous tous sur écoute ?
Écouter le direct

Sommes-nous tous sur écoute ?

Débattle du 25 juin 201929 minutes
Smartphones, tablettes tactiles, enceintes connectée.. De plus en plus de technologies du quotidien peuvent nous espionner. Des micros se trouvent même dans certains objets comme dans le Monsieur Cuisine, le robot-cuiseur vendu par Lidl.

Grâce aux nouvelles technologies, la surveillance se développe. Il y a évidemment nos téléphones, mais aussi les assistants vocaux, comme Siri, Google Assistant, Cortana (la voix Microsoft), et Alexa, la voix d’Amazon. Sans oublier les enceintes connectées, comme Google Home, à qui l'on peut demander de jouer un titre, d’éteindre la lumière, ou même d’annuler un rendez-vous. On estime le nombre d'objets connectés  à 20 milliards en 2020. Le problème c’est que ces objets écoutent de nombreuses conversations.  Ils l’envoient ensuite aux serveurs de Google, Amazon, Microsoft ou Apple, qui en retour diffusent des publicités ciblées en fonction des propos entendus. La surveillance, passe par les données personnelles collectées via des mailing list, des newsletter, des programmes de fidélité et via les réseaux sociaux.  Elles sont stockées dans d'immenses serveurs, étudiées et analysées par les géants d'internet. Il y a aussi la reconnaissance faciale qui se développe partout dans le monde : notre visage est scanné par un logiciel et ça donne accès à des informations. Ça existe partout pour déverrouiller les téléphones, en Chine la police est équipée de lunettes connectées qui permettent d'identifier les personnes en moins d'1 seconde grâce à 200 millions de caméras, et en Espagne il existe des distributeurs de billets à reconnaissance faciale. Des objets connectés aux réseaux en passant par les téléphones, est-ce qu’on est sur écoute ? Est-ce que notre vie privée est en danger ? C’est la battle du jour.

 Il faut s’inquiéter pour nos libertés ?     

 La reconnaissance faciale, c’est les machines qui deviennent plus puissantes que les humains ?      

 On a encore une vie privée aujourd’hui ?