MENU
Accueil
Sommes-nous tous égaux face au confinement ?
Écouter le direct

Sommes-nous tous égaux face au confinement ?

Débattle du 12 avril 202128 minutes
Certains français ont pu se réfugier dans leurs résidences secondaires à Honfleur ou à Biarritz pendant que d'autres s'entassent à 6 dans 40m2 à Bondy.

Les ministres refusent de parler de confinement, Olivier Véran a même lancé le slogan « s’aérer pour souffler, se distancier pour se protéger », parce qu’on peut sortir sans attestation entre 6 heures et 19 heures, dans un rayon de 10 km autour de chez soi. Après 56 jours en mars / avril 2020 et 48 jours en novembre / décembre 2020, ce confinement qu’on n’a donc pas le droit d’appeler confinement devrait durer 4 semaines. La précarité, les difficultés des étudiants, les dépressions, les indépendants qui ferment sont toujours présents et des secteurs entiers sont déjà sinistrés (bars, restaurants, l’aviation, la culture par exemple). 

 Le confinement aggrave les inégalités entre les villes et les campagnes ?

 Réduire les contacts plutôt qu’enfermer, « ce n’est pas un confinement », c’est de la com ou c’est une réalité ?

 Comment gérer cette période ?