MENU
Accueil
Que pensez-vous de la mobilisation algérienne ?
Écouter le direct

Que pensez-vous de la mobilisation algérienne ?

28 minutes
Après plusieurs semaines de mobilisation en Algérie et la pression des manifestants, Abdelaziz Bouteflika a fini par abandonner le pouvoir après 20 ans de présidence.

Abdelaziz Bouteflika a quitté le pouvoir, il a adressé début avril 2019 une lettre « d’adieu » aux algériens pour leur demander « pardon ». C’est le résultat d’une énorme contestation populaire dans tout le pays. Tous les vendredis depuis février 2019, des centaines de milliers de personnes manifestent pacifiquement à Alger, mais aussi à Oran, Constantine, Annaba, et dans les autres villes d’Algérie.  Le combat n’est pas fini pour la jeunesse algérienne, qui demande maintenant la démission des « 3B » : Noureddine Bedoui, le premier ministre, Tayeb Belaïz, le président du Conseil constitutionnel, et Abdelkader Bensalah, le président par intérim qui doit organiser des élections avant le mois de juillet. Tous les mardis, les étudiants manifestent et pour la première fois le 9 avril 2019, la police a tiré des gaz lacrymogène et utilisé des canons à eau contre les jeunes. La moitié de la population algérienne a moins de 30 ans, alors d’un côté il y a l’optimisme de toute une jeunesse qui peut tourner la page d’un système corrompu et écrire sa propre histoire, loin de la France et de Bouteflika, et de l’autre il y a la possibilité que le pouvoir se durcisse. Qu’est-ce que vous pensez de la mobilisation de la jeunesse algérienne ? C’est le débat du jour.

 La jeunesse algérienne peut écrire une nouvelle page de l’histoire du pays ?

 Les Algériens souhaitent désormais obtenir le départ de tout le "système" au pouvoir. Tu penses que c’est possible ?

 Est-ce que la jeunesse algérienne a un pouvoir ?