MENU
Accueil
Pour ou contre le droit de vote à partir de 16 ans ?
Écouter le direct

Pour ou contre le droit de vote à partir de 16 ans ?

Débattle du 27 octobre 202059 minutes
Le 8 octobre 2020, les députés devaient se pencher sur une proposition de loi visant à abaisser la majorité électorale à 16 ans mais Jean Castex le premier ministre a rejeté la proposition.

Des députés ont déposé une proposition de loi pour abaisser le droit de vote à 16 ans et pour rendre l’inscription sur les listes électorale automatique, proposition qui a été écartée par le gouvernement. L’idée est de lutter contre l’abstention des jeunes qui est très élevée : 70 % des jeunes n’ont pas voté lors des dernières élections législatives et lors des dernières municipales. C’est une proposition qui avait déjà fait débat lors de la dernière présidentielle : Jean-Luc Mélenchon, Yannick Jadot, François Fillon étaient pour, Emmanuel Macron et Marine Le Pen étaient contre. A 16 ans, on a le droit de signer un premier contrat de travail, le droit d’ouvrir un compte bancaire, d’avoir une carte vitale personnelle, de quitter l’école, de reconnaître un enfant, mais pas de voter. D’un côté il y a l’argument des jeunes qui s’engagent sur des sujets comme le climat et qui comprennent le monde actuel, et de l’autre l’argument de l’immaturité et des jeunes influencés par les parents. D’autres pays l’ont fait comme l’Ecosse, l’Argentine et l’Autriche par exemple. 

 A 16 ans, on suit suffisamment l’actualité pour comprendre tous les enjeux ?

 Il y a une grosse différence entre 16 et 18 ans ?

 C’est une manière d’intégrer les ados au monde d’aujourd’hui, de leur dire : vous en faites partie vous avez le pouvoir de décider ?

Notre invité : Dorian Dreuil, auteur de « Plaidoyer pour l'engagement citoyen » (VA Press) et auteur d’une tribune dans Le Monde pour abaisser la majorité électorale à 16 ans.