MENU
Accueil
Peut-on se passer de la nourriture industrielle ?
Écouter le direct

Peut-on se passer de la nourriture industrielle ?

Débattle du 22 mai 201930 minutes
Bonbons, biscuits, nuggets de poulet, poisson pané… D’après de nombreuses études, ces produits ultras transformés nuisent à notre santé. Pourtant ils représentent 85% des aliments que l’on trouve dans nos supermarchés.

En 1953 le premier hypermarché ouvrait en France, un magasin Carrefour dans l’Essonne. Aujourd’hui, il y a plus de 2 000 hypermarchés et 10 000 supermarchés en France pour un chiffre d'affaire de 120 milliards d’euros. Les 2/3 des français achètent leur nourriture dans ces supermarchés, et c’est souvent des aliments transformés, pleins d’additifs, de gras, de sel, de sucre et de composés industriels qui sont mauvais pour la santé. En septembre 2018, un rapport parlementaire voulait s’attaquer à la malbouffe et mieux éduquer les enfants sur cette question. C’est plutôt une bonne idée quand on sait qu’en Europe, 1 enfant sur 4 est en surpoids ou obèse, sans compter les risques de cancer et de maladies cardiaques. Il y a quand-même eu une légère baisse des consommateurs dans les hypermarchés l’année dernière et des alternatives se développent, comme les circuits couts et le bio, mais ça coûte cher et une nourriture complètement saine n'est pas garantie. Est-ce qu’on peut sortir de la matrice des supermarchés et de la nourriture industrielle ? C’est la battle du jour.

 Tu penses qu’il faut mieux informer les consommateurs ?

 Il faut mieux protéger les enfants ? Les éduquer ?

 Ce qu’on appelle les aliments transformés, tu y fais attention ?