MENU
Accueil
Peut-on en finir avec le trafic de drogue ?
Écouter le direct

Peut-on en finir avec le trafic de drogue ?

Débattle du 26 mai 202029 minutes
Durant le confinement, le trafic de drogue a diminué de 30 à 40 % selon des chiffres communiqués par Christophe Castaner.

Comme l’économie classique, le trafic de drogue est touché par la crise. Avec la fermeture des frontières, plus question d’organiser des "go fast" depuis l’Espagne ou les Pays-Bas, le trafic de cocaïne est paralysé par la fermeture des ports et la baisse du trafic aérien empêche les mules d’arriver depuis l’Amérique du Sud. En 55 jours de confinement, le trafic a baissé entre 30 et 40 % et les prix ont augmenté en masse, par exemple pour le cannabis de 30 à 60 %. Pour faire face, les dealeurs se sont adaptés avec des nouvelles méthodes : la livraison à domicile a explosé et ils sont allés chercher les clients directement sur les réseaux. Le trafic génère 3,5 milliards d'euros chaque année en France (1 milliard d'euros pour le cannabis et 800 millions pour la cocaïne), il représente 21 000 emplois à plein temps et il y a aussi les petites mains qui en vivent à mi-temps : le trafic de cannabis concerne à peu près 240 000 personnes.

 Le trafic de drogue va-t-il diminuer avec la crise ?

 La répression contre le cannabis coûte à l’Etat presque 500 millions d'euros par an. Légaliser, c’est faire des économies ?

 "L’ubérisation" des trafics, qui est renforcées par les réseaux sociaux, c’est la nouvelle réalité du trafic ?