MENU
Accueil
Peut-on banaliser la transidentité ?
Écouter le direct

Peut-on banaliser la transidentité ?

Debattle du 10 décembre 202056 minutes
Selon l'association ORtrans, il y aurait 15 000 personnes transgenres en France.

La transidentité, c'est le fait, pour une personne transgenre, d'avoir une identité de genre différente du sexe de naissance. Le sexe, c’est ce qu’on a à la naissance, et le genre, c’est ce que la société en fait (par exemple le bleu et les voitures pour les garçons, le rose et les poupées pour les filles). Ce qu’on appelle la dysphorie de genre, c’est quand on a un mal-être entre son sexe et son genre, on se reconnaît pas dans son sexe de naissance. Dans ce cas, on peut entamer une transition, pour devenir transgenre. On estime qu’il y a environ 15 000 personnes transgenre en France. Par ailleurs, 13 % des 18-30 ans ne s’identifient pas comme homme ou femme. Il existe des mots pour ces sensibilités : non binaire, gender-fluid, no-gender, mais l’idée est la même : certaines personnes ne se reconnaissent pas dans les deux genres qui coupent notre société.

 On est dans une société qui met les gens dans les cases ?

 Est-ce que la société a encore trop de blocages concernant la transidentité ? 

 Les mentalités sont-elles en train d’évoluer ?