MENU
Accueil
Panique consumériste : sommes-nous incapables de nous raisonner ?
Écouter le direct

Panique consumériste : sommes-nous incapables de nous raisonner ?

Débattle du 03 novembre 202059 minutes
À l'annonce du reconfinement de nombreux magasins un peu partout en France ont été une nouvelle fois pris d'assaut.

Après l’annonce du deuxième confinement, certains supermarchés ont été dévalisés avec comme d’habitude une ruée sur les pâtes et le papier toilette… La plupart des petits commerces sont fermés depuis vendredi, et à partir de demain, les supermarchés auront le droit de vendre uniquement les produits essentiels : l'alimentaire, les journaux et papeterie, les matériaux de construction ou la quincaillerie, les produits de toilette, d'entretien et de puériculture. Pendant le premier confinement, les français ont mis de l’argent de côté : 230 euros par ménage et par semaine. Avec les magasins et les restos fermés, on s’est aussi habitué à rester chez soi, avec moins de besoin, et on s’est rendu compte qu’avoir 3 paires de baskets ou 5 pull c’était pas vraiment essentiel pour être heureux… En France, chaque personne possède en moyenne 2 500 kilos d’objets et achète 30 kilos de vêtements par an. On dépense plus pour des choses matérielles et moins pour se nourrir : en 1960, les repas représentaient plus d’un tiers du budget des français, aujourd’hui c’est moins d’un quart…

Notre invité : Benoit Heilbrunn, spécialiste de la consommation, prof de marketing à l'ESCP Business School, auteur de "Je consomme donc je suis ?" (Nathan)

 Le confinement t’a donné l’envie de vivre plus simplement ?

 Est-ce que consommer fait le bonheur ?

 C’est important de pouvoir continuer à consommer ?