MENU
Accueil
Manque-t-on d'humanité envers les migrants ?
Écouter le direct

Manque-t-on d'humanité envers les migrants ?

Débattle du 25 mars 201931 minutes
Ils viennent du Soudan, d’Afghanistan, de Somalie ou de Syrie. Ils fuient la guerre et espèrent trouver l’asile en France. Chaque minute, 20 personnes seraient contraintes de fuir leurs foyers.

Le mot "migrant" désigne toute personne qui quitte son foyer et qui se déplace d'un lieu à un autre, volontairement ou non. Il y a les migrants économiques, et ceux qui fuient leur pays parce qu’ils craignent d’être persécutés à cause de leur religion, leurs opinions politiques, leur couleur ou leur nationalité. Ces derniers sont définis comme des réfugiés. Pour avoir le statut de réfugié, il faut déposer une demande d’asile. En France, le nombre de demandeurs d’asile augmente vite : en 4 ans les demandes sont passées de 65 000 à 123 000. Les principales nationalités à déposer des dossiers cette année sont les Afghans, Albanais, Géorgiens, Guinéens et Ivoiriens. La crise des migrants est en train d’agiter toute l’Europe, les pays se renvoient les migrants entre eux, les gouvernements tournent le dos aux bateaux qui viennent secourir les réfugiés en Méditerranée et ce sont  les associations qui gèrent. 3 000 réfugiés ont perdu la vie en mer Méditerranée en 2018, et en France ils vivent dans des centres d’accueil, dans ces centres de rétention ou livrés à eux-mêmes, sans se laver, sans endroit pour dormir. Est-ce qu’on manque d’humanité envers les réfugiés ?

 6 Français sur 10 pensent que la France accueille trop de migrants. Est-ce que c’est du racisme ?

 Faut-il accueillir les bateaux de réfugiés ?

 Si on peut pas accueillir les réfugiés dignement, il faut quand-même les accueillir ?