MENU
Accueil
Les dessins animés : c’était mieux avant ?
Écouter le direct

Les dessins animés : c’était mieux avant ?

Débattle du 24 mai 201930 minutes
Des mangas, à Disney, en passant par Pixar, de plus en plus de chaines diffusent des dessins animés en continue : Canal J, Gulli, Disney Channel, Nickelodeon Teletoon, Cartoon Network, sans oublier Netflix.

En 1988, il y a eu la première diffusion française de Dragon Ball, dans le Club Dorothée, une émission mythique de la télé française de 1987 à 1997. Elle a diffusé des dessins animés japonais tirés de mangas. Dragon Ball donc, Dragon Ball Z ensuite, Les Chevaliers du Zodiaque, Sailor Moon, Ken Le Survivant, Goldorak, Nicky Larson, Princesse Sarah… Sur d’autres chaînes, il y avait les Tortues Ninja, Rémi Sans Famille, Olive et Tom et Batman. Ensuite les dessins animés ont connu un tournant à la fin des années 90 – début des années 2000 avec Pokémon, Hé Arnold, Jimmy Neutron, Totally Spies, Titeuf, Code Yoko… Pour les enfants aujourd’hui il y a encore d’autres personnages et d’autres héros sur Netflix ou à la télé le matin (les 7-10 ans passent 3 heures par jour devant la télé), même si certains dessins animés ont leur remake (Denver). Chaque génération est marquée par les dessins animés qu’elle a connu enfant, d’où la question rituelle : est-ce que les dessins animés était mieux avant ? C’est la battle du jour.

 Est-ce que les dessins animés sont toujours aussi puissants pour les enfants aujourd’hui ?

 On prend le même plaisir à en regarder quand on est grand ?

 Ça fait partie de la culture au même titre que le cinéma ou c’est méprisé ?