MENU
Accueil
Les départements d'Outre-mer sont-ils au bord de l'implosion ?
Écouter le direct

Les départements d'Outre-mer sont-ils au bord de l'implosion ?

Debattle du 15 décembre 20211 heure
Un mouvement de contestation touche les Antilles à cause du coût de la vie, du chômage, de la pauvreté, de problèmes d'accès à l'eau potable.

Les 12 territoires d’Outre-Mer sont les restes de l’Empire colonial français. Ils représentent 18% du territoire et 4% de la population française, soit 2,5 millions d’habitants. Depuis mi-novembre 2021, un grand mouvement social secoue la Guadeloupe et la Martinique. Au début, la grève générale a été déclenchée pour protester contre la vaccination obligatoire des soignants et des pompiers, puis les revendications ont intégré tous les problèmes qui touchent les Antilles depuis longtemps : le chômage des jeunes (43% en Guadeloupe), la situation sanitaire, les services publics défaillants, le coût de la vie (produits alimentaires 38% plus chers en Martinique qu’en Métropole). Il faut rappeler que dans tous les territoires d’Outre-Mer, les soignants sont sous tension permanente car les hôpitaux sont moins équipés qu’en métropole, Mayotte est par exemple le plus grand désert médical français avec 18 médecins de ville pour 280 000 habitants et très peu de lits de réanimations. Par ailleurs, les Antilles sont touchées par un scandale sanitaire. Entre 1972 et 1993, la France a utilisé un pesticide toxique qui s’appelle le chlordécone dans les bananeraies. Aujourd’hui, les sols, les rivières, le littoral, les animaux et 95 % des habitants sont contaminés par ce produit cancérigène qui entraîne aussi des retards sur le développement des enfants et qui reste présent dans l’environnement pendant 700 ans… À 15 000 kilomètres des Antilles, en Nouvelle-Calédonie, les habitants ont voté dimanche à plus de 96% contre l’indépendance de l’archipel.

Notre invitée : Audrey Celestine, enseignante chercheuse à l’université de Lille, spécialiste de l’Outre-Mer

 Les Outres-Mer sont considérés comme des territoires de seconde zone ? 

 Est-ce que ces territoires devraient être indépendants ? Est-ce qu’on doit leur donner plus d’autonomie ?

 Comment faire pour que les habitants des Drom-Com soient plus pris en compte ?