MENU
Accueil
Le rap est-il un bouc-émissaire ?
Écouter le direct

Le rap est-il un bouc-émissaire ?

29 minutes 7
Du lundi au vendredi de 19h30 à 20h, Mouv' te donne la parole. Donne ton point de vue, échange avec la team Debattle sur tous les sujets : actu, musique, société, ciné, sport, séries... Debattle, c'est aussi ton émission à retrouver sur les réseaux : #debattle

Depuis la fin des années 70, les médias, les politiques et le public aussi ont collé plein d’étiquettes et de stéréotypes au hip-hop. Misogynie, violence, incitation à la haine, marginalité, racisme anti-blanc… Et les plus gros stérétoypes sont souvent véhiculés par des médias généralistes qui connaissent peu voir pas cette musique 

C’est pas facile de parler du rap, parce qu’y a une multitude de rap, qui se différencie muscialement : le cloud rap, la trap, le boom-bap, la pop urbaine, l’afro-trap… et qui se distinguent aussi par leur contenu : le rap « conscient », le rap « indépendant », le rap « mainstream », la zumba, le rap à punchline, le rap qui revendique ou celui qui ambiance… 

Pas facile donc de pas faire de généralité ou de pas verser dans le cliché, mais on va essayer avec les élèves du lycée Baudelaire à Annecy. Est-ce que les stéréotypes autour du rap sont justifiés ? C’est la battle du jour.

 Est-ce que le rap est un bouc émissaire ?

 C’est un problème culturel ?

 On entend beaucoup que le rap incite à la violence : est-ce un préjugé ou une réalité ?