MENU
Accueil
Le foot français va-t-il mourir ?
Écouter le direct

Le foot français va-t-il mourir ?

Débattle du 04 février 202130 minutes
De nombreux clubs de foot français sont dans une impasse financière, suite au retrait de Mediapro principal diffuseur de la Ligue 1 et de la crise sanitaire.

Le foot français va mal : les stades sont vides à cause du Covid, et le diffuseur principal de la Ligue 1, Mediapro, a arrêté de payer, alors que les droits télévisés représentent entre 60 et 70% des budgets des clubs. L’écart entre ce que veulent les dirigeants et ce que veulent les supporters est de plus en plus grand, comme on l’a vu à Marseille, Saint-Etienne, Bordeaux ou Nantes récemment. Depuis la prise de contrôle du PSG par le Qatar en 2011, la Ligue 1 est rentrée dans une nouvelle dimension, qui paraît un peu trop grande pour elle, celle du libéralisme accéléré, de la gestion par des fonds d’investissements ou des capitaux étrangers. La Ligue 1 est donc rentrée dans une logique où elle doit se vendre, pour créer de l’argent. Sans réduire le débat à un clash entre le « foot populaire » et le « foot-business », on est obligés de constater que le foot français s’éloigne de plus en plus de ce qui a fait la popularité et la beauté de ce sport : le jeu, donc le terrain, et les supporters, donc la culture. D’ailleurs, la France est un pays où le football n’a jamais vraiment été considéré comme quelque chose d’important, et ça explique peut-être une partie de la crise actuelle.

Notre invité : Jérôme Latta, journaliste indépendant, rédacteur en chef des cahiers du football et chroniqueur pour Le Monde. 

► Il peut sortir quelque chose de vertueux de cet échec ?

► Est-ce qu’il faut penser la Ligue 1 comme un championnat qui doit attirer ?

► La France a un problème avec la gestion des supporters ?