MENU
Accueil
La France lutte-t-elle trop peu contre les violences conjugales et les féminicides ?
Écouter le direct

La France lutte-t-elle trop peu contre les violences conjugales et les féminicides ?

Debattle du 31 mai 202130 minutes
44 féminicides ont déjà eu lieu depuis le début de l'année 2021.

Tous les 3 jours en France, une femme meurt tuée par son mari, son compagnon ou son ex, et une femme est victime de violence toutes les 2 minutes. 87 % des victimes de violences conjugales sont des femmes (donc 13 % sont des hommes). Officiellement, il y a 616 femmes victimes chaque jour, mais le chiffre est beaucoup plus important, parce que seulement 19 % des victimes portent plaintes. Les violences conjugales, c’est bien sûr les coups, mais c’est aussi des violences psychologiques, de la dévalorisation permanente, des menaces, et c’est aussi le viol conjugal (il y en a 6 par jour en France, là encore c’est seulement ceux qui ont été signalés à la justice). Et pour 148 femmes en 2019, ces violences ont débouché sur un meurtre : c’est ça ce qu’on appelle un féminicide, même si le mot n’a pas de valeur juridique aujourd’hui. Il y a des soutiens, notamment une plateforme numérique pour aider les femmes battues ou abusées, il y a aussi le 3919, puis la police et la justice, mais 1  plainte sur 3 n’est pas communiquée à la justice, et pour celles qui le sont, 80 % sont classés sans suite. 

 Est-ce que le sujet est assez médiatisé ?

 L'idée du gouvernement, c'est de généraliser le dépôt de plainte directement à l'hôpital. Une bonne idée ?

 Est-ce que les victimes sont suffisamment accompagnées ?