MENU
Accueil
L'accès à l'avortement est-il encore un problème ?
Écouter le direct

L'accès à l'avortement est-il encore un problème ?

Débattle du 29 septembre 202058 minutes
En 2019, 232 200 IVG ont été réalisées en France.

Des manifestations ont eu lieu le 26 septembre 2020 à Paris pour défendre le droit à l’avortement et réclamer un accès plus facile à ce droit. Deux jours avant, on a appris que 232 200 IVG ont été réalisées en France en 2019, soit 635 par jours, le plus haut niveau depuis 30 ans. L’avortement a été légalisé en France en 1975 grâce à Simone Veil. Depuis 2012, 60 centres pratiquant des IVG ont été fermés en France. Aujourd’hui, 1 femme sur 3 a eu recours à l’avortement en France et beaucoup d’entre elles décrivent des galères sans fin avant, pendant et après. Le nombre d'avortements n'a pas beaucoup varié depuis 2001, mais la pratique a changé : 70 % des avortements se font par médicament, et 30% par intervention chirurgicale (aspirateur). Dans le monde, 60% des femmes n'ont pas accès à l'avortement et 1 avortement illégal est pratiqué toutes les 9 secondes.

Notre invitée : Lisa Carayon, maitresse de conférences en droit à la Sorbonne Paris Nord, ses recherches portent sur le droit et l’accès à l’avortement. 

 Est-ce que le droit à l’IVG est en danger ?

 Les filles sont seules face à l’avortement ?

 C’est un droit fondamental ?