MENU
Accueil
L'abolition de la peine de mort est-elle remise en cause ?
Écouter le direct

L'abolition de la peine de mort est-elle remise en cause ?

Débattle du 09 octobre 20201 heure 1 minute
En France, la peine de mort est abolie depuis 1981 mais un sondage récent indique que 55% des français sont favorables au rétablissement de la peine de mort.

Il y a 39 ans, le 17 septembre 1981 à la tribune de l’Assemblée Nationale, Robert Badinter prononçait un discours historique et quelques semaines plus tard, le 9 octobre, la peine de mort était abolie en France. Aujourd’hui, 106 pays ont aboli la peine de mort pour tous les crimes, 142 sont abolitionnistes en pratique et 26 604 personnes sont condamnés à mort sur la planète. Amnesty International a recensé  657 exécutions dans 20 pays en 2019, même s’il y en a des milliers parce qu’on n’a pas les chiffres de la Chine. La plupart des exécutions ont eu lieu en Chine, en Iran, en Arabie saoudite, en Irak et en Égypte. Le dernier pays à l’avoir abolie est le Tchad en mai 2020, mais d’autres pays relancent le débat, comme la Tunisie et l’Algérie. 56 pays appliquent encore la peine de mort, et les méthodes d’exécution utilisées en 2019 ont été la décapitation, l’électrocution, la pendaison, l’injection létale et les armes à feu. 

Notre invité : Raphaël Chenuil-Hazan, directeur général de l'association Ensemble contre la peine de mort. 

 Ouvrir le débat, c’est reculer ?

 Vouloir rétablir la peine de mort, est-ce que c’est parce qu’on a le sentiment que la justice est faible ?

 La peine de mort, ça veut dire qu’on croit pas en la réinsertion ?