MENU
Accueil
Fermetures des bars, des restaurants et des salles de sport : une bonne décision ?
Écouter le direct

Fermetures des bars, des restaurants et des salles de sport : une bonne décision ?

Débattle du 28 septembre 20201 heure
Depuis samedi, les bars et restaurants des zones en «alerte maximale» sont contraints à une fermeture totale. Dans onze autres métropoles, dont Paris, Lyon, Bordeaux ou encore Toulouse les bars doivent fermer à partir de 22 heures.

Depuis le 28 septembre 2020, les bars sont obligés de fermés à 22h dans 11 métropoles : Paris, Lille, Rouen, Rennes, Bordeaux, Toulouse, Montpellier, Nice, Grenoble, Lyon et Saint-Etienne. Dans ces 11 métropoles, les salles de sports, gymnases et piscines n’ont pas le droit d’ouvrir. A Marseille, Aix-en-Provence et en Guadeloupe, les bars et restaurants sont fermés jusqu’au 11 octobre. Les restaurateurs et les patrons de bars dénoncent une fermeture abusive, le secteur des salles de sport qui représente 2 milliards d'euros de chiffre d'affaires en France et 35.000 emplois a déposé des actions en justice contre le gouvernement, et un collectif de médecin réclame que des mesures plus strictes soient mises en place immédiatement pour éviter une deuxième vague bien plus difficile à gérer pour les hôpitaux et les services de réanimation que la première. 11 123 nouveaux cas positifs ont été comptabilisés le 27 septembre, contre plus de 16 000 quotidiens la semaine précédente. Le taux de positivité est en hausse (7,4 % hier). Depuis le début de l’épidémie, au moins 31 727 personnes sont mortes pour des causes liées au coronavirus en France et 1 million dans le monde.

Notre invité : Thomas Monnier, directeur général adjoint du groupe Keep Cool, un réseau de plus de 260  salles de sport en France. 

 Est-ce qu’on peut vraiment en vouloir à l’Etat de prendre des mesures sanitaires ?

 Les salles de sport, c’est une injustice ou c’est normal ?

 Est-ce qu'on va changer nos habitudes ? Vivre différemment ?