MENU
Accueil
Faut-il attaquer l’État en justice pour sauver la planète ?
Écouter le direct

Faut-il attaquer l’État en justice pour sauver la planète ?

30 minutes
Quatre associations dont Greenpeace et la Fondation Pour La Nature et l’Homme ont décidé d’attaquer l’état en justice pour inaction climatique.

Dérèglement climatique, sécheresse, incendies, montée du niveau des océans, disparition des forêts et des animaux : le réchauffement climatique devient une vraie urgence. La température de la terre pourrait augmenter de 5 degrés d’ici la fin du siècle, avec des étés à 50 degrés, une pénurie d’eau, la migration de centaine de millions de personnes et une pollution de l’air très dangereuse pour la santé. D’après le dernier rapport du GIEC, il nous reste 12 ans pour éviter des changements climatiques irréversibles. Après avoir lancé une pétition, 4 ONG ont annoncé mardi qu’elles allaient attaquer l’État en justice pour l’obliger à agir. En parallèle, des dizaines de milliers de lycéens sèchent les cours tous les vendredis pour protester contre l’inaction des gouvernements partout dans le monde. Est-ce qu’il faut attaquer l’État en justice pour sauver la planète ? C’est la battle du jour.

 D’autres pays où les citoyens ont attaqué l’État en justice montre que ça peut marcher ?

 Même si l’État est condamné, qu’est-ce qu’il va se passer s’il ne respecte pas les sanctions ?

 Le climat, c’est la cause du futur ? Une cause qui nous concerne tous ?