MENU
Accueil
Debattle : Pour ou contre le port du voile partout ?
Écouter le direct

Debattle : Pour ou contre le port du voile partout ?

57 minutes 1
Du débat, des avis, des battles : tous les soirs sur Mouv' de 21 à 22 c’est toi qui fais l’émission. Appelle au 01 45 24 20 20 pour réagir sur l’actu !

Debattle #1

Elle s’appelle Maryam Pougetoux , elle a 19 ans, elle est présidente de l’Unef , un syndicat étudiant, à Paris-IV-Sorbonne où elle étudie les Lettres, et elle a se retrouve au centre d’une polémique. La semaine dernière, elle a été interviewée sur M6 pour parler des blocages dans les facs, elle était voilée et ça a vite été le bordel. La polémique est partie des réseaux sociaux , puis elle est rapidement arrivée au sommet de l’Etat . Marlène Schiappa , secrétaire d'État à l'égalité entre les femmes et les hommes a déclaré que l’interview voilée de la présidente de l’UNEF à la Sorbonne était « une promotion de l'islam politique », le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a jugé « choquant » qu’une responsable syndicale s'affiche avec un voile, il a aussi parlé de « provocation ». Maryam Pougetoux a réagi en disant que c’était «pathétique de la part d'un ministre de l'Intérieur d'avoir des propos aussi violents » et que son voile n’a « aucune fonction politique » et que les gens donnaient à son voile une signification qu’elle-même ne donne pas. Pour ou contre le port du voile par tous ? C’est la première battle de la soirée.

Est-ce que le voile est un symbole politique ? Une polémique qui devient pénible ? Est-ce que c’est une question de génération de penser que c’est pas compatible avec la société française ? Pourquoi les gens qui sont contre mettent une signification derrière ? Être contre le port du voile par certaines personnes, est-ce que c’est de l’islamophobie ? Tu réponds quoi à ceux qui disent que c’est un asservissement des femmes ? Est-ce que la religion prend trop trop de place dans le débat public ?

► Debattle #2

Le jogging va bientôt détrôner le jean , et pourtant il se vend 1,9 milliards de jeans chaque année dans le monde. Le premier sportif à porter un jogging était un sprinteur britannique en 1921, et le premier survêtement moderne de l’Histoire est français, inventé en 1939 par Le Coq Sportif . On le surnommait à l’époque « le costume du dimanche ». Après dans les années 60, le jog est sorti des stades grâce à Adidas pour devenir un vêtement « loisirs » , dans les années 80, le hip-hop l’a fait descendre dans la rue et dans les années 90 la popularité de la NBA et du rap l’ont imposé partout. Aujourd’hui le marché du jogging devient donc énorme et même les marques de luxes en font une tendance : Vuitton, Gucci et Balenciaga par exemple. Y en a des fluo, des moulants, des larges, des sweat pants, des jogging à pression, en éponge, en velours, en coton, pour courir, pour être calé devant la télé, avec des logos de clubs de foot et y a aussi des ambassadeurs du joggin : Jul, PNL ou dans un autre style Kim Kardashian, Kanye West, A$AP Rocky et plein d’autres… Est-ce que la suprématie du jogging est une victoire ou une défaite pour le style ? C’est la deuxième battle de la soirée.

Le jean, qui était un symbole de liberté dans les années 80, est-ce que ça l’est encore ? Une victoire ou une défaite pour le style ? Est-ce qu’on s’habille plus mal qu’avant ? Le marché du jean est désormais tiré par les consommateurs âgés de plus de 35 ans. Le jogging, c’est un élément générationnel ? Est-ce que le jogging est le nouvel uniforme de la jeunesse ? Le jogging, c’est un signe de défaite ? Le jogging qui prend de plus en plus de place, ça veut dire qu’on est dans une société qui fait moins d’efforts ? Est-ce qu’on peut être élégant en jogging ?

__

Crédit photo : Maryam Pougetoux, capture d'écran via buzzfeed

Retrouve Debattle en podcast sur Itunes ou via RSS