MENU
Accueil
Covid-19 : le gouvernement sacrifie-t-il la jeunesse ?
Écouter le direct

Covid-19 : le gouvernement sacrifie-t-il la jeunesse ?

Débattle du 20 octobre 20201 heure 2 minutes
Selon un sondage IFOP réalisé auprès des 18-29 ans et publié début octobre 2020, 66% des jeunes s'estiment injustement accusés d'être responsables de la reprise de l'épidémie.

Depuis le 17 octobre 2020 et pour une durée pour l'heure de 4 semaines, il est interdit de se déplacer entre 21 heures et 6 heures dans 9 métropoles qui regroupent 20 millions d’habitants. Emmanuel Macron a déclaré lors de l'annonce du couvre-feu  « c’est difficile d’avoir 20 ans 2020 ».  Il y a eu la crise pétrolière dans les années 70, le Sida dans les années 80 et 90, mais là le Covid explose tous les records. Chômage partiel, cours à distance, fin des sorties, annulation des stages, nouvelles embauches remises à plus tard… La jeunesse c’est l’apprentissage d’un métier ou les études, mais c’est aussi l’amour, l’amitié, la fête, et c’est aussi la précarité, la galère, l’autonomie, la découverte de la vie. Avec le couvre-feu, les 46 % d’étudiants qui bossent en parallèle de leurs études n’ont plus de jobs étudiants, ceux qui sont en filière pro ont des problèmes pour trouver des alternances ou des stages, et beaucoup les jeunes sont privés de sport, de sorties et de vie sociale.

Notre invitée : Nadège Larcher, psychologue, fondatrice de la structure Apprendre à Communiquer. 

 Est-ce qu’on stigmatise la jeunesse ?

 Plus de fête, des études à distance, il va y avoir des conséquences psychologiques ?

 C'est impossible de se projeter dans l'avenir ?