MENU
Accueil
Cannabis : faut-il punir les consommateurs avec une amende ?
Écouter le direct

Cannabis : faut-il punir les consommateurs avec une amende ?

Débattle du 07 septembre 20201 heure
Depuis le 1er septembre 2020, si vous êtes arrêté par la police sur la voie publique avec du cannabis vous risquez de vous prendre une amende de 200 euros.

C’était un dispositif testé depuis juin 2020  dans plusieurs villes dont Rennes, Créteil, Reims, Marseille et Lille, et c’est officiel partout en France depuis le 1er septembre 2020. Toute personne interpellée en possession de drogues sera punie par une amende de 200 euros, ramenée à 150 euros si elle est payée en moins de 2 semaines et majorée à 450 euros si elle est payée après 1 mois et demi. Si on a moins de 100g de cannabis et 10g de cocaïne sur soi, on aura une simple amende, et une inscription au casier judiciaire. On estime que 900 000 personnes fument du cannabis chaque jour en France et qu’ 1 million et demi en consomment régulièrement. La France a les lois les plus répressives en Europe, mais on est le pays qui a le plus de consommateurs, devant le Danemark, l’Espagne et les Pays-Bas. Le trafic de drogue génère 2,7 milliards d'euros chaque année en France (1 milliard d'euros pour le cannabis et 800 millions pour la cocaïne), il représente 21 000 emplois à plein temps, et il y a aussi les petites mains qui en vivent à mi-temps : le trafic de cannabis concerne à peu près 240 000 personnes. Le premier ministre Jean Castex dit que cette amende va permettre de « lutter contre les points de revente qui gangrènent les quartiers », et le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin dit que ça va « tuer tout le trafic de drogue ».

Notre invité : Maître Ruben, avocat pénaliste à Paris. 

 Punir le consommateur c’est une bonne solution ?

 Est-ce que cette amende va renforcer les inégalités ?

 Tu penses que la France a un problème avec le cannabis ?