MENU
Accueil
Écouter le direct

Amazon : l'empire du mal ?

Débattle du 17 novembre 202055 minutes
Grâce au Covid, le nombre de commandes sur Amazon a explosé. En quelques mois, la firme américaine a augmenté ses revenus de 37 % et son bénéfice net a triplé pour atteindre 6 milliards d'euros.

Amazon était une petite librairie en ligne crée en 1994 dans un garage de Seattle, et c’est devenu une des plus grandes entreprises du monde, qui emploie 876 000 personnes et 200 000 robots dans le monde, avec une valeur boursière qui a dépassé 1000 milliards de dollars. Plus de 200 milliards de produits ont été vendus sur Amazon en 2019, des livres, de la musique, des vêtements, des scooters, des jouets, des outils, de la nourriture… tout ce qu’on veut. Le plus grand magasin de monde s’est aussi lancé aussi dans la production de série avec Amazon Prime, la musique avec Amazon Music, dans la pharmacie et dans l’intelligence artificielle. Néanmoins, quand on clique pour se faire livrer, il y a une réalité derrière : celle des employés qui galèrent : par exemple, les employés de l’entrepôt de Douai collectent un colis toutes les 20 secondes pendant 7 heures, et dans l’entrepôt de Montélimar, les pauses pour boire ou aller aux toilettes sont contrôlées et les employés sont traités comme des robots. Avec la crise sanitaire, les appels à boycotter Amazon se multiplient : une centaine d'ONG, de syndicalistes, de citoyens et d'élus demandent de « stopper Amazon avant qu’il ne soit trop tard », et des politiques dont Anne Hidalgo (maire de Paris) et Eric Piolle (maire de Grenoble) ont lancé une pétition pour un « Noël sans Amazon ». En 2019, près d'1 Français sur trois a fait au moins un achat sur Amazon, qui représente 22% de la vente sur internet en France. 

Notre invité : Benoit Berthelot, journaliste pour le mensuel Capital, auteur de « Le monde selon Amazon » (cherche midi) 

 Faut-il se méfier d'Amazon ? 

 Amazon a pris trop d'importance dans nos vies ? 

 Amazon est-ce de l’esclavage moderne ?