MENU
Accueil
Algérie : est-ce que les mobilisations ont servi à quelque chose ?
Écouter le direct

Algérie : est-ce que les mobilisations ont servi à quelque chose ?

Débattle du 12 décembre 20191 heure
L’élection présidentielle a lieu ce jeudi 12 décembre 2019 en Algérie pour élire le successeur d’Abdelaziz Bouteflika qui a démissionné en avril après de grandes manifestations dans tout le pays.

24 millions d’Algériens sont appelés à élire un nouveau président le 12 décembre 2019, et pour la première fois depuis 20 ans ce sera pas Abdelazziz Bouteflika. L’élection a déjà été repoussée 2 fois, ça fait 10 mois que le peuple descend dans la rue tous les vendredis pour demander un changement de système, qui est le même depuis l’indépendance en 1962. Cette énorme contestation a commencé dans une petite ville de Kabylie en février 2019, et depuis il y a eu des manifs de plus de 800 000 personnes à Alger, mais aussi à Oran, Constantine, Annaba, et dans les autres villes d’Algérie. Les manifestants sont jeunes, et depuis le début ils défilent sans violence, alors que le pouvoir durcit la répression. L’élection est très contestée et les 5 candidats sont tous des proches de Bouteflika (4 sont d’anciens ministres…)  La moitié de la population algérienne a moins de 30 ans, alors d’un côté y a l’optimisme de toute une jeunesse qui peut tourner la page d’un système corrompu et écrire sa propre histoire, loin de la France et de Bouteflika, et de l’autre y a la possibilité que le pouvoir se durcisse. Qu’est-ce que vous pensez de la mobilisation de la jeunesse algérienne ? Est-ce qu’elle a servi à quelque chose ? C’est la question qu’on vous pose ce soir. 

 La jeunesse algérienne peut écrire une nouvelle page de l’histoire du pays ?  

 Des millions d’Algériens sont descendus dans la rue depuis le 22 février. Certains parlent d’une nouvelle « indépendance ». T’es d’accord avec ça ?

 Est-ce que la jeunesse algérienne a un pouvoir ?