MENU
Accueil
NTM, dans la fièvre du Suprême
Écouter le direct

NTM, dans la fièvre du Suprême

Culture hip-hop du 20 janvier 20213 minutes
"NTM dans la fièvre du Suprême" écrit par Pierre-Jean Cléraux et Vincent Piolet c'est 3 ans de taff, 60 interviews pour raconter l’histoire du groupe légendaire avec énormément de témoignage de l'entourage de NTM depuis leur début.

Tout commence avec le graffiti, le tag et la naissance du nom de groupe NTM. On est en 1987, le crew de graffeur se réunit pour chercher un nom qui claque, ils en ont marre des noms de graffeur qui s'appelle "king", "crime", "gang" et Colt un grand graffeur et graphiste lance un Nique ta mère, un blaze qui est sorti comme ça entre pote.A l’époque Colt faisait aussi des flyers de soirées, une soirée chez les Cassel comme le raconte un des auteurs du bouquin Vincent Piolet : "Ils se retrouvent chez Jean Pierre Cassel avec leur deux fils Mathias aka Rockin Squat du groupe Assassin et Vincent Cassel pour organiser une soirée et sur le flyer Colt met " Nick Tamayre présente...ils ont joué énormément là-dessus, le nom NTM est resté et 93 NTM le crew de graffeurs et de taggueurs, il y a eu Suprême NTM les rappeurs".

Dans le bouquin on parle forcement de la place de la danse hip hop à l’époque mais aussi et surtout beaucoup de musique : comment on travaille début des années 90 avec les ingénieurs du son, les producteurs, le travail autour du sample ? Comment le rap est arrivé dans les maisons de disques à une époque où ça ne passait pas en radio ? On retrouve aussi les rappeurs présents dans l'aventure collective NTM et qui ont tenu des rôles importants comme Yazid, Les Psykopat et bien d'autres. Le morceau"Le Monde de Demain"sur un sample de Marvin Gaye est sorti en single en 1990 au moment des émeutes de Vaulx-en-Velin près de Lyon. "Le Monde de Demain" un des titres marquant du premier album d’NTM "Authentik". " Là on a l'impression d'avoir l'expression CNN du Guetto qu'utilisent les Américains, c'est NTM qui rappe une situation et on a la situation en live avec Vaulx-en-Velin".

Les quatre albums des NTM sont racontés dans ce livre avec des anecdotes autour du marketing (disquette Nique ton Mac, pressage de faux bootleg) et des histoires sur les séances de studio comme pour le morceau That's My People " Le disque dur à planté, ils ne récupèrent pas les bandes, Kool Shen est incapable de refaire ses couplets avec la même intensité. Donc le morceau sort non mixé c'est une mis à plat , ce qui parait hallucinant même encore aujourd'hui. Et c'est peut-être ça qui a contribué au succès de ce morceau, on sent une fragilité, un grain spécial et c'est peut être ce qui correspondait à l'époque à l'état d'esprit de Kool Shen quand il lâche ses lyrics, on est sur la fin d'une histoire". "That's My People" est considéré par Joey Starr comme le meilleur morceau NTM alors qu'il ne rappe pas dessus. 

Un livre très riche sur l’histoire d’NTM en attendant le film et la série sur ce groupe mythique..."NTM, dans la fièvre du Suprême" c'est aux éditions Le Mot et Le Reste.