MENU
Accueil
MC Solaar : "Le Hip Hop Symphonique c'est du rap mais en tenue de gala et ça marche"
Écouter le direct

MC Solaar : "Le Hip Hop Symphonique c'est du rap mais en tenue de gala et ça marche"

Culture hip-hop du 22 novembre 20214 minutes
Pour la 6ème édition du Hip Hop symphonique, MC Solaar était de nouveau invité à jouer ses morceaux accompagnés de l’Orchestre Philharmonique de Radio France et du groupe The Ice Kream. 60 musiciens pour sublimer "Caroline" et "Nouveau Western" !

La 6ème édition de l'évènement Mouv "Hip Hop Symphonique" s'est déroulée samedi 20 novembre à l'Auditorium de la Maison de la Radio et de la Musique. Une création unique qui réunit d’un côté, les musiciens de l'Orchestre Philharmonique de Radio France et le groupe The Ice Kream, et de l’autre des rappeurs et des rappeuses. Mc Solaar avait déjà répondu présent à la première édition puis à celle délocalisée à Jazz à Vienne et pour lui, c'est toujours un plaisir : "Je crois que n’importe quel chanteur ou rappeur qui a la chance d’avoir un dispositif comme ça, il te dira "oui, je cours". C’est une super expérience, un beau lieu, c’est très rare, ça existe nulle part ailleurs en tout cas en Europe je n’’ai jamais vu ça. Et ce n’est pas que pour les fanatiques de hip-hop, c’est aussi pour les gens qui aiment la musique classique, la musique symphonique, la musique tout court. C’est un plus un ce n’est pas l’un contre l’autre, vous êtes tous les bienvenues, vous vivez quelque chose qu’on ne vit pas ailleurs".

C’est une super expérience, un beau lieu, c’est très rare, ça existe nulle part ailleurs.

MC Solaar a savouré ce très beau mariage en interprétant Caroline et Nouveau Western (avec le fameux sample du morceau de Serge Gainsbourg Bonnie and Clyde), retour sur la création de ce dernier sortie en 1994 : "Je me rappelle qu’il y avait deux éléments que j’avais envie de mettre, d’abord l’exception culturelle française, c’était à dire que c’était l’année où on essayait de sauver le cinéma français avec un truc qui s’appelait le GATT, on a trouvé certains accords : quand il y avait un blockbuster mondial, une partie des fonds devait aider le cinéma français, je trouvais ça super et c’est pour ça que je suis allé sur le thème du western et puis la deuxième chose, c’est quon est en pleine période d’existence du rap qui était en train de naître et c’était de montrer qu’il y a des gens qui ne sont pas automatiquement dans la norme et qui ont droit de cité dans ce nouveau western qu’était la banlieue parisienne."

Hip Hop Symphonique , Mc Solaar ( Photo : Alexandre Mahler - Mouv )
Hip Hop Symphonique , Mc Solaar ( Photo : Alexandre Mahler - Mouv )

Des classiques idémodables

Caroline et Nouveau Western, 2 tubes que l'auteur ne se lasse pas de jouer, même près de 30 ans plus tard." J’avais une exigence que je suis assez heureux d’avoir eue dès le départ et franchement même les premières chansons, c’est avec une grande fierté que je les chante quand je suis en tournée parce qu'il n’y a pas d'hiatus, il n’y a pas de décalage. Celle que je ne chante pas elle s’appelle "ragga jet", c’était un ragga un peu gadget et je l’avais fait réellement pour ça donc elle est très dur à chanter aujourd’hui."

Pour ceux qui viennent pour la première fois, je crois que ça va être le souvenir marquant de leur future carrière

Le Hip Hop Symphonique, c'est l'occasion de vivre les morceaux des artistes dans une version inédite et spectaculaire. Pour Mc Solaar, il y a un avant et un après Hip Hop Symphonique. "Pour ceux qui viennent pour la première fois, je crois que ça va être le souvenir marquant de leur future carrière. Ce n’est pas une consécration, mais ça fait vraiment du bien, parce que je vais appeler ça du rap de gala, les paroles ne changent pas et tous ceux que j’ai vu au hip-hop symphonique, c’est du rap de proximité, mais en tenue de gala, ça marche aussi."

Samedi 27 novembre, Mouv' prépare une journée spéciale HipHop symphonique avec toutes les éditions et le 6ème concert à découvrir sans faute à partir de 18h00.