MENU
Accueil
Marion Motin : "Du Hip Hop, je garde l’attitude, l’énergie et la liberté"
Écouter le direct

Marion Motin : "Du Hip Hop, je garde l’attitude, l’énergie et la liberté"

Culture hip-hop du 27 septembre 20213 minutes
Pour l’ouverture du festival Karavel, le fameux battle Can You Rock a invité Marion Motin chorégraphe de Stromae, Christine and the Queen ou encore Angèle. Issue de la culture Hip Hop, Marion Motin a jugé le battle après 10 ans d’absence. Rencontre.

Le dimanche 26 septembre, pour la première fois, l’Amphithéâtre du centre de Congrès à Lyon accueillait le fameux battle Can You Rock, top départ de la 15e édition du plus gros festival de danse, Karavel. Co-organisé par Bboy Lilou, Can You Rock est un battle all styles une rencontre autour de la danse debout qui manquait au paysage lyonnais connu pour son Breaking (Pockemon, Battle de Vaulx.). Invitée en guest jury pour cette édition spéciale, la chorégraphe Marion Motin n’avait pas foulé un battle depuis belle lurette "Je trouve ça cool d’abord parce que c’est Lilou c’est un pote de longue date, c’est un bel évènement et mine de rien ça me challenge parce que ça fait 10 ans que je n’ai pas été dans la scène Hip Hop comme ça. Je revois plein de tête et puis c’est mes racines je viens de là, je n’oublie pas, ça fait du bien de se reconnecter avec la base." 

Marion Motin / Can You Rock ( Photo : Tony Noel )
Marion Motin / Can You Rock ( Photo : Tony Noel )

Je vivais, je mangeais et je dormais Hip Hop, mais à un moment, j’ai voulu prendre la parole autrement..

"Hip Hop Marion", c’est son blaze à son époque battle qui démarre en 2003. Et même si Marion a eu des bases de breaking c’est vers la house dance et surtout le hip-hop new styles qu’elle fait ses armes notamment avec son binôme Clara Bajado. Rapidement un peu partout en France et en Europe elle est invité à juger et à donner des workshops. En 2009, elle créait son crew Swaggers, un crew exclusivement féminin, puis en 2012, elle part danser avec Madonna. À son retour Marion Motin, décide de s’ouvrir à d’autres musiques à d’autres codes. "Je vivais, je mangeais et je dormais Hip Hop, mais à un moment, j’ai voulu prendre la parole autrement, j’aimais beaucoup la chorégraphie et créer mes propres spectacles. J’avais 30 ans, j’avais envie de changer de rencontrer une nouvelle Marion donc je suis allé voir ailleurs. Aujourd’hui, j’ai 40 ans, j’ai un gamin, j’ai d’autres inspirations d’autres besoins, ma danse bouge tout le temps."

Si tu me vois danser aujourd’hui, tu peux dire, mais elle n’est pas hip hop, mais ce n’est pas grave parce que le Hip Hop, c’est une culture, une façon de penser, de voir les choses, une philosophie, un lifestyle...

Marion Motin a donc un sacré bagage hip hop, un héritage, une culture pas forcément reconnaissable dans le mouvement. Je garde du hip-hop l’énergie, la liberté, l’essence__. C’est ça qu’on reconnaît le plus dans mes clips et dans ma façon de travailler avec les artistes, c’est d’aller dans un truc assez libre donc on dit que je casse les codes, mais c’est juste une volonté d’être fidèle avec ce que je suis, ce que pense et ce que je ressens"

Marion Motin / Can You Rock ( Photo / Tony Noel)
Marion Motin / Can You Rock ( Photo / Tony Noel)

Avec Stromae, on s’est connecté sur la façon qu’on avait de voir la danse, ce qu’on voulait.

Marion multiplie les collaborations avec les artistes elle est derrière tous les clips de Racine Carrée de Stromae , elle chorégraphie également HoolySiz, Christine and the Queen ou encore Angèle, des collab des feat entre Marion et les artistes "J’ai commencé vraiment ça avec Stromae de voir comme il bouge quel est son univers et du coup de pouvoir fusionner, de ne pas imposer mon truc ou ne pas être prise dans un cadre dans lequel je n’ai pas de liberté non plus. Avec Stromae, on s’est connecté sur la façon qu’on avait de voir la danse, ce qu’on voulait. Sur un projet comme ça, il ne voulait pas une chorégraphie de danseurs derrière lui, il voulait un truc beaucoup immersif et moi, j’avais envie de ça aussi. C’est une histoire de rencontre humaine avant tout. On part dans l’intime quand même parce qu’on passe du temps ensemble, on travaille sur des choses personnelles, c’est ce qu’ils ont dans la tête, dans le cœur, donc on s’ouvre c’est ça que j’aime bien, c’est découvrir les univers des gens et l’humain qu’il y derrière évidemment parce que ça c’est essentiel si l’humain ça ne marche pas ça ne peut pas marcher artistiquement__." Avec la chanteuse Angèle, Marion Matin a chorégraphié sa grande tournée avec de la scénographie, un autre voyage, une autre rencontre. 

Toujours dans le cadre du festival Karavel, Marion Motin présentera le 07 octobre son nouveau spectacle "le Grand Sot", 8 danseurs sur scène racontent l'histoire d'une compétition de natation qui tourne mal. Elle a également travaillé sur un film qui sortira en 2022 "En Attendant Bojangles" par Régis Roinsard avec Romain Duris et virginie Efira, une histoire d'amour avec de la danse.