MENU
Accueil
Le jour où Kobe Bryant a voulu devenir rappeur
Écouter le direct

Le jour où Kobe Bryant a voulu devenir rappeur

1 jour dans le rap du 24 avril 20202 minutes
Cette semaine le monde a perdu un de ses héros, Kobe Bryant, sûrement l’homme le plus élégant de l’histoire du Basket… cultivé, bilingue en italien… et peu de gens le savent mais il a même voulu devenir rappeur.

Retour le 15 septembre, 1998, pendant que la France écoute encore du Gloria Gaynor, aux états Unis… Kobe Bryant fait son entrée dans les charts avec 3Xs Dope en duo avec une autre mégastar du basket Shaquille O’Neal. C’était un des singles du 4ème Album du Shaq, Respect, pas trop respecté par le public.  

En 1998, aux states, y’avait un peu de concurrence, genre, un certain Jay-Z et une jeune qui débutait, Lauryn Hill. Mais pas grave, pour Kobe qui est encore un jeune loup arrogant de 19 ans. Il porte le numéro 8, et une coupe afro, et il pense avoir un avenir au micro. Alors en 1999, signé chez Sony Music, il sort un son tout seul, un son qui explique qu’il est le plus grand basketteur que la terre ait jamais porté. Il est tellement hypé par le mic que la même année, il sort un remix de Say My Name avec un couplet de lui-même qui n’a pas grand-chose à foutre là. Mais ça ne prend pas… En fait le rap, c’est un des seuls trucs que Kobe a raté, comme beaucoup de basketteurs. T’inquiète, on t’en veut pas, Tony Parker…  

Pour le reste Kobe, a tout gagné : champion olympique, NBA... le mec a même gagné un oscar !  Et dans la culture, comme sur le parquet, Kobe est juste derrière Jordan. Dans les basketteurs les plus cités dans les texte de rap. Que la terre lui soit légère… Repose en Paix.